"Groundhog Gate" : le maire de New York aurait tué une marmotte

Le "Groundhog day" ("jour de la marmotte") est célébré le 2 février en Amérique du Nord. [CC / Marumari/Wikipedia]

La maire de New York, Bill de Blasio, a tué une marmotte au zoo de Staten Island le 2 février 2014. Après avoir tenté de dissimuler sa culpabilité, l'affaire vient d'être révélée au grand jour.

 

Le 25 septembre, le New York Post a dévoilé sur son site l'affaire de la marmotte morte : ou l'histoire d'un pauvre mammifère décédé à l'issue d'une chute. L'histoire, certes tragique, aurait pu demeurer confidentielle si le responsable de la chute n'était autre que Bill de Blasio, le maire de New York.

L'édile tenait en effet l'animal dans ses mains quand il a fait une chute d'1,80 mètre le 2 février, lors de la célébration du "Groundhog Day" (le "jour de la marmotte", en français).

D'après l'autopsie, la marmotte a été victime de "graves blessures internes" une semaine après l'accident.

 

"Du sang de marmotte sur les mains"

Pendant sept mois, le zoo de Staten Island, théâtre de la tragédie, subventionné à 50% par la mairie de New York, a caché la responsabilité du maire.

Selon le New York Post, les dirigeants du zoo ont déclaré publiquement que la marmotte serait morte "naturellement". Mais le journal a révélé jeudi que l'animal était mort non pas de "vieillesse", comme le zoo l'a affirmé, mais à cause de la chute.

 

Scandale

Depuis la révélation du New York Post, des internautes ont réagi sur Twitter. Certains accusent le maire new yorkais d'être un "tueur". D'autres encore dénoncent la dissimulation de l'affaire  sous le hashtag "Groundhog Gate".

 

"Groundhog Day", les marmottes à la fête

Chaque année, cette tradition américaine est célébrée le 2 février, le jour de la Chandeleur, dans certains Etats du nord des Etats-Unis et au Canada.

Les habitants se réunissent devant l'entrée du terrier de la marmotte sélectionnée dans leur Etat. Selon la croyance, si la marmotte sort de son terrier et qu'elle ne voie pas son ombre à cause du temps nuageux : cela signifierait que le printemps serait arrivé.

Dans le cas contraire, s'il fait beau, l'animal prendrait peur de son ombre et retournerait hiberner dans son terrier : l'hiver reprendrait pour six semaines.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles