Le zoo dont on peut manger les animaux

Au menu du zoo de Zurich : de la viande de chevreuil, des côtelettes de faon et du marcassin braisé. [CC / Traroth/Wikipedia]

Au menu du restaurant du parc animalier Wildnispark à Zurich, en Suisse, les clients peuvent trouver de la viande de "chevreuil", des "côtelettes de faon", ou encore du "marcassin braisé".

 

Surprenant ? Encore plus lorsque l'on apprend que la viande des animaux provient du zoo lui-même.

Le porte-parole du zoo Wildnispark, Martin Kilchenmann, s'explique : "Chaque année une centaine de marcassins et de faons viennent au monde. Faute de place, ils sont abattus et finissent dans l’assiette des visiteurs."

Des centaines d'animaux sauvages au zoo de Zurich sont ainsi abattus puis servis aux clients du restaurant du parc.

 

Une pratique "écologique"

Le parc Wildnispark justifie cette pratique en déclarant qu'elle est "très écologique". La présidente de la société protectrice des animaux de Horgen, Ruth Widmer, a déclaré quant à elle être "choquée".

L'organisation de protection des animaux "Quatre Pattes" souligne que "de nombreux zoos et parcs animaliers en Allemagne et en Autriche réussissent à réguler l'effectif de leurs animaux sans les tuer."

L'association "Quatre Pattes" évoque d'ailleurs les différentes méthodes qui permettent de réguler le nombre des animaux : le sevrage, le transfert des bêtes dans un autre zoo ou encore la séparation des mâles et des femelles

 

Vous aimerez aussi

Au parc zoologique de Paris on soigne les animaux par le jeu
Zoo Au parc zoologique de Paris on soigne les animaux par le jeu
Poppy, maman d'un propithèque couronné (Propithecus coronatus) de la famille des lémuriens né mi-février, allaite son bébé, le 5 mars 2019 au parc zoologique de Mulhouse [SEBASTIEN BOZON / AFP]
Carnet rose Un lémurien rarissime voit le jour au zoo de Mulhouse
Animal Une tigresse de Sumatra tuée par un autre tigre au zoo de Londres

Ailleurs sur le web

Derniers articles