Absorbé par son smartphone, il manque une scène extraordinaire

Comment manquer un moment exceptionnel ?[Eric Smith/Instagram]

Un photographe qui suivait une baleine a immortalisé une scène aussi cocasse que révélatrice de l’impact de la technologie sur la vie courante. Un homme, assis sur son bateau, le nez plongé dans son smartphone, ne voit pas la baleine à bosse qui frôle son embarcation.

 

Lever les yeux de son smartphone. La technologie, que l’on promène désormais dans sa poche, est supposée faciliter la communication entre les êtres, donner accès au monde depuis son écran, tout le temps et partout. Pourtant, être accro à son téléphone peut faire rater des moments de vie particulièrement saisissants.

Eric Smith, un photographe pour la chaîne américaine CBS, repère une baleine à bosse et son petit au large de Redondo Beach en Californie lors d'une sortie en mer en janvier. En bon professionnel, il entreprend de suivre l’animal pour le photographier. Arrivé suffisamment près du cétacé pour prendre des clichés, l’Américain mitraille la baleine, immortalisant « par accident » un jeune homme assis sur son voilier, les yeux rivés sur l’écran de son portable.

 

"Arrête d'écrire des SMS"

Le plaisancier ne remarque rien de la scène qui se déroule "sous ses yeux", car comme l’écrit Eric Smith en légende de la photo postée sur Instagram, «Hé mec ! Arrête d'écrire des SMS. Il y a une énorme baleine à bosse à 60 centimètres de ton bateau!». Pourtant, rien n’y fait, l’homme au smartphone ne se rend compte de rien et  manque cet instant féerique.

Eric Smith a par la suite raconté en détail à CBS « l’histoire » du cliché. «Une maman baleine était là avec son bébé (...), c'était fantastique. Et puis il y avait cet homme, il n'a jamais levé les yeux de son téléphone. Je connais ça, moi aussi je me plonge dans mon téléphone. Mais cela montre que nous avons des sérieux problèmes à régler de ce côté-là», analyse le photographe.

 

Ne pas jeter l'opprobe sur l'homme

En utilisant le « nous » Eric Smith ne pointe pas l’homme en particulier. Le photographe reconnait ne pas savoir à quoi était occupé le plaisancier sur son téléphone. Peut-être admirait-il des photos des deux baleines qu’il venait tout juste de prendre ?

 

 

A sign of the times.

Une photo publiée par E. Smith (@esmith_images) le

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles