Ours alcooliques : la Russie se mobilise

Le patron du restaurant avait rendu ses ours alcooliques pour faire rire ses clients. [CC / Valérie]

Deux ours de Sotchi, en Russie, sont l'objet d'une vaste mobilisation à l'échelle du pays. Rendus alcooliques pour distraire les clients d'un restaurant, ils souffrent de graves problèmes de santé.

 

Après les Jeux Olympiques, les ours alcooliques. La cité balnéaire de Sotchi, sur les rives de la Mer Noire, se serait bien passée de cette publicité inopportune, consécutive aux révélations d'habitants de la ville, scandalisés par le sort réservé à deux ours exhibés dans un restaurant local.

Car les malheureux plantigrades, pour susciter l'hilarité de la clientèle, ont été rendus alcoolo-dépendants par leur propriétaire. Non seulement leurs hésitations et mimiques leur donnent une apparence cocasse, jugent certains, mais ils sont en outre parfaitement inoffensifs lorsqu'il s'agit d'organiser des séances photo au côté des clients. 

 

Inadaptables ?

Depuis deux décennies, les deux ours sont nourris avec une nourriture exécrable, mais surtout ne sont abreuvés qu'avec des boissons alcoolisées ou presque. Complices de cette maltraitance, des clients s'amusaient aussi à faire boire de la bière aux deux mammifères, avec l'accord tacite du patron. Enfermés dans des cages exigües ou malsaine lorsqu'elles ne se donnent pas en spectacle, les pauvres bêtes affichent désormais de très sérieux problèmes de santé.

Les représentants d'organisations locales de défense des animaux se sont emparés de ce sujet, mais ils redoutent que les deux ours ne soient désormais inadaptables à un nouvel environnement. Le sort des deux ours alcooliques dépend désormais d'une décision de la justice.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles