Au secours du rat-trompette

Illustration d'un desman[Biblioteca de la Facultad de Derecho y Ciencias del Trabajo / Flickr]

Un nouveau programme de conservation pour ce petit mammifère menacé de disparition a été présenté mardi.

 

Peu connu du grand public, il pourrait bien disparaître avant d’accéder à la notoriété. Le desman, petit mammifère semi-aquatique au museau allongé, est au coeur d’un programme européen de protection, Life +, présenté mardi à Toulouse.

Vivant dans les rivières pyrénéennes, celui qui est surnommé le "rat-trompette" est considéré comme une espèce "vulnérable" par l’Union internationale pour la conservation de la nature. Selon les scientifiques, l’aire de répartition du desman a en effet chuté de 60 % ces vingt dernières années.

Etabli sur cinq ans, le programme Life +, d’un montant de 2,5 millions d’euros, doit permettre de "conserver les populations de desmans et leur habitat", a expliqué son animatrice, Mélanie Némoz.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles