Animaux : ces associations qui mènent le combat

La SPA dispose de 55 refuges dans toute la France et de 12 dispensaires. [Baptiste Le Quiniou / SPA]

La loi française reconnaît depuis peu aux animaux le statut d’êtres sensibles, et ne les range plus au rayon des meubles. Une avancée bien théorique comparée au difficile travail de terrain que doivent mener les associations pour défendre la cause animale tout au long de l’année.

 

Elles sont des centaines dans l’Hexagone, et de toutes tailles : nationales et reconnues d’utilité publique, employant des salariés, comme la SPA, ou œuvrant au niveau local avec un manque de moyens criant… hormis la passion sans faille de leurs bénévoles.

 

La SPA ouvre des refuges en ville

La doyenne des associations de protection des animaux, fondée en 1845, ne s’endort pas sur son grand âge ni sa notoriété. Pour preuve, la SPA a inauguré en février un nouveau concept : des espaces implantés en centre-ville.

L’idée est de faire venir à elle un nouveau public et l’inciter à adopter. Les deux premières maisons ont ouvert à Valence et Ajaccio. Suivront prochainement Lons-le-Saunier, Lézignan, Tourcoing, et d’autres à venir.

La SPA dispose de 55 refuges dans toute la France et de 12 dispensaires. En 2014, elle a battu le record d’adoptions. Plus de 34 000 animaux ont trouvé un nouveau foyer grâce à elle. Une bonne nouvelle, mais assortie d’un autre constat : le nombre d’animaux recueillis a lui aussi augmenté.

 

Au secours des plus âgés

Animaux Seniors se consacre à un problème peu médiatisé : les animaux âgés séparés de leurs maîtres lorsque ces derniers vont en maison de retraite, sont hospitalisés ou décèdent.

Le but : trouver un foyer pour éviter que les bêtes n’aillent en refuges, où leur âge et leur état de santé leur font risquer l’euthanasie. L’association a besoin d’aide et  propose des parrainages sur son site.

 

Une fondation signée BB

L’ex-actrice de cinéma fêtera en 2016 les 30 ans de la création de sa fondation. Celle-ci possède trois refuges en France, dont le plus important à la Mare Auzou, dans l’Eure.

La Fondation mène et finance des actions en France et dans 60 pays. Et Brigitte Bardot n’hésite pas à écrire aux ambassadeurs ou dirigeants politiques étrangers, pour les alerter sur des situations particulières.

 

Une campagne nationale contre l’abandon

Créée il y a vingt ans par Jean-Pierre Hutin, la Fondation 30 millions d’amis est de tous les combats contre la souffrance des animaux, qu’ils soient domestiques, d’élevage ou sauvages.

Une de ses priorités est la lutte contre les abandons d’animaux, un acte puni par la loi. Chaque année, avant les vacances d’été, elle lance ainsi une grande campagne de sensibilisation avec affiches, vidéos sur les réseaux sociaux et spots à la radio.

Avec les dons, la Fondation aide 300 refuges dans toute la France. La justice lui confie des animaux lors de situations d’urgence, telles la fermeture d’un zoo ou la découverte d’élevages abandonnés.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles