Tout le monde veut adopter Atlas, le lapin géant

Atlas, le lapin géant écossais, suscite les convoitises. [Capture d'écran Twitter]

Il a séduit tout le monde. Les candidatures se sont multipliées cette semaine pour adopter Atlas, un lapin géant que la SPA écossaise a recueilli. 

La SSPCA (Scottish Society for the Prevention of Cruelty to Animals) a posté lundi 8 février une annonce sur Twitter expliquant que le lapin avait besoin d'une nouvelle maison. 

Rapidement, les internautes ont commencé à s'extasier sur les proportions gargantuesques du lapin, qui à sept mois fait déja la taille d'un petit chien. Adopter une telle bête nécessite ainsi d'avoir de la place à la maison : Atlas devrait en effet atteindre environ 1,20 mètres une fois à l'âge adulte. Et pour nourrir ce géant, il faut lui fournir un ballot de foin par semaine et pas moins de 2 000 carottes par an, soit environ 6 par jour, et 700 pommes par an (2 par jour). 

A lire aussi : Un lapin se retrouve sur un toit après une tempête

Mais cela n'a pas refroidi les candidats à l'adoption. Des centaines de personnes se sont manifestées, parfois depuis les Etats-Unis ou le Canada. Parmi elles, on trouve l'ex mannequin et star de la téléréalité anglaise Katie Price, qui possède une ménagerie composée de près de 170 animaux, dont 80 poules, 5 chevaux, des cochons ou encore des chèvres.  

Mais la PCA a prévenu qu'elle ne confierait pas Atlas à une personne vivant en dehors d'Ecosse. En effet, a-t-elle rappelé, les lapins et particulièrement cette race détestent voyager, et le stress que cela pourrait causer risquerait de mettre en danger la santé de l'animal. L'association reste toutefois confiante dans le fait qu'elle trouvera quelqu'un pour s'occuper d'Atlas. "Il est très affectueux, il a besoin d'attention et de câlins, et il fait rirre tout le monde avec son tempérament malicieux", a-t-elle avancé pour achever de convaincre les futurs adoptants. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles