Naissance rare de deux «dragons» en Slovénie

21 autres naissances sont attendues. [JURE MARKOVEC / AFP]

Après plusieurs mois d’attente, la Slovénie a annoncé cette semaine la naissance de deux «dragons» dans la grotte de Postojna (nord de l’Adriatique). Un événement rarissime.

Le 1er juin, un premier «dragon» a éclos et un deuxième a commencé à se mouvoir dans son œuf. Plusieurs autres naissances sont attendues dans les jours à venir, 21 œufs étant viables. Ils sont tous abrités dans un aquarium de la grotte et grandissent sous l’œil attentif d’une caméra à infrarouge.

Pour la communauté scientifique, il s’agit d’un véritable événement, la femelle ne pondant que tous les six à dix ans environ. «Bien que la science et les chercheurs ne nous donnaient quasiment aucune chance, nous étions persuadés que ça arriverait», a ainsi commenté le site. De plus, jusqu'à présent, toutes les naissances se sont déroulées en laboratoire

Animal légendaire

A proprement parler, il ne s’agit pas de dragons, une créature qui n’a jamais existé, mais plus précisément de protées anguillards (également appelés salamandre des grottes ou olm). Une légende slovène datant du XVIIe siècle lui doit cette réputation, les habitants de la région voyant dans les brumes qui s’échappaient des grottes, leur habitat naturel, des fumées de dragons. Sa ressemblance physique avec l'animal mythique joue également.

A lire aussi : Des "mini-dragons" découverts dans les Andes

Le protée anguillard est considéré comme le plus grand prédateur carvenicole au monde et dispose d’un odorat particulièrement développé. Il peut se passer de nourriture pendant dix ans et vivre jusqu’à cent ans. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles