Paris : l’art illumine la Nuit Blanche

L'Hôtel de Ville accueillera une installation monumentale et éphémère de Zhenchen Liu.[Zhenchen Liu ]

C’est le rendez-vous des noctambules amateurs d’art. Pour sa 14e édition, la Nuit Blanche va investir la capitale. Avant la COP21 – la Conférence mondiale sur le climat – une trentaine d’artistes ont été invités à travailler sur les problématiques du réchauffement climatique.

 

Leurs œuvres ont été installées dans le nord de Paris. Deux parcours sont proposés : parc Monceau-Saint-Ouen et gare du Nord-Aubervilliers. Ce dernier commence par une œuvre pérenne de Leandro Erlich sur le parvis de la gare du Nord (10e). Le trajet se poursuit ensuite vers la halle Pajol puis le Centquatre.

Dans le tunnel piétonnier de la future gare Rosa Park (18e et 19e), on pourra admirer l’installation Spectrum, une métaphore du climat créée par les architectes et plasticiens japonais Chikara Ohno et Yusuke Kinoshita. L’autre parcours s’élance du parc Monceau. Erik Samakh ­invite les passants à «écouter» les conséquences des changements climatiques.

Dans l’éco-parc Clichy-Batignolles Martin-­Luther-King, Daan Roosegaarde va créer une vague bleue flottant à 3 m du sol. Les visiteurs seront ensuite invités à emprunter la Petite Ceinture.

L’Hôtel de Ville (4e) fera office de point central et accueillera une installation monumentale, vouée à disparaître au fil de la nuit, de l’artiste chinois Zhenchen Liu (photo). En marge de ces événements In, plus d’une centaine de manifestations Off ont été répertoriées cette année.

 

Vous aimerez aussi

Faits divers Paris : un policier tire sur un homme dans le parc de Belleville
Rassemblement en soutien au policier qui a tué un automobiliste
Paris Rassemblement en soutien au policier qui a tué un automobiliste
Paris Des cours de danse gratuits à République

Ailleurs sur le web

Derniers articles