Les playoffs NBA 2015 de la conférence Est

Lebron James.[David Liam Kyle / NBAE / Getty Images / AFP]

Après 82 matchs de saison régulière, la NBA passe aux choses sérieuses avec les phases finales – les Playoffs – qui débutent dès samedi. À quoi s’attendre pour le premier tour ? Petit tour d’horizon de la conférence Est.

 

 

(1) Atlanta Hawks vs. (8) Brooklyn Nets

Ce qu’il faut savoir :

Atlanta Hawks : 8e de la conférence Est l’an dernier, les Hawks ont réussi à remporter 60 matchs cette saison en proposant un jeu léché et collectif des plus séduisant. Mike Budenholzer, ancien bras droit de Gregg Popovich aux Spurs, a transformé cette équipe en rouleau compresseur grâce notamment à un cinq majeur craint à travers la ligue. Sont-ils capables de maintenir cette énergie durant les playoffs où tout est toujours plus compliqué et difficile ? Pas sûr. Mais ils ont au moins le bénéfice du doute.

Brooklyn Nets : Que dire à propos des Nets. L’équipe vient de se qualifier avec seulement 38 victoires à son actif pour 44 défaites. Ils joueraient dans la conférence ouest, ils seraient éliminés depuis longtemps. Mais ainsi vont les choses à l’est. Deron Williams, Joe Johnson, Brook Lopez et le reste de l’équipe ne sont pas dénués d’expérience. Mais leur jeu est loin d’être sexy, leur défense possède de grosses lacunes, et le collectif n’est pas au point.

Le pronostic :

Les Hawks ont l’opportunité de se mettre doucement dans le bain face aux Nets. La blessure à l’épaule de Paul Millsap n’est pas pour rassurer les fans. Mais, s’ils jouent leur jeu, collectif et appliqué, ils devraient réussir à écarter Brooklyn sans trop de difficultés. Verdict : Les Hawks en 5 matchs (4-1).

Game 1 – 19 avril, Brooklyn @ Atlanta, 23h30, TNT
Game 2 – 22 avril, Brooklyn @ Atlanta, 1h00, NBA TV
Game 3 - 25 avril, Atlanta @ Brooklyn, 21h00, TNT
Game 4 - 27 avril, Atlanta @ Brooklyn, à définir
Game 5 * – 29 avril, Brooklyn @ Atlanta, à définir
Game 6 *- 1 mai, Atlanta @ Brooklyn, à définir
Game 7 *- 3 mai, Brooklyn @ Atlanta, à définir

 

(4) Toronto Raptors vs. (5) Washington Wizards

Ce qu’il faut savoir :

Toronto Raptors : Après un début de saison prometteur, les Raptors ont connu quelques désillusions, principalement dues aux blessures (DeRozan notamment, puis Lowry en fin de saison), mais pas que. L’effectif est bon, le collectif est là, la défense est solide. Mais certaines imperfections persistent. Et un manque de sérénité entoure cette équipe. Attendons toutefois de les voir en playoffs avant de tirer des conclusions. Quand ils sont concentrés et appliqués, les Raptors sont de redoutables adversaires.

 

Washington Wizards : L’inconstance de cette équipe est sidérante. Capable de battre Memphis, puis de perdre de près de 40 points contre Brooklyn. De s’imposer face aux Hawks, pour enchaîner avec une défaite face aux Pacers. Des variations que ne sont guère rassurantes à l’approche des playoffs. Le trio John Wall, Bradley Beal et Paul Pierce est solide. La paire d’intérieurs – Gortat et Nene – aussi. Mais le coaching de cette équipe n’est pas au niveau (Randy Wittman enrage les fans des Wizards depuis plusieurs saisons maintenant). Et cela pourrait leur coûter cher face aux Raptors.

Le pronostic :

Dans ce duel d’inconstants, Toronto semble le plus à même de prendre l’avantage, ne serait-ce que pour la qualité de leur banc et les capacités collectives de son cinq majeur (et tout le monde sait que ceux-là jouent habituellement plus longtemps en playoffs qu’en saison régulière). L’avantage du terrain devrait être décisif pour les Raptors. Verdict : Toronto en 7 matchs (4-3).

Game 1 - 18 avril, Washington @ Toronto, 18h30, ESPN
Game 2 - 21 avril, Washington @ Toronto, 2h00, NBA TV
Game 3 - 24 avril, Toronto @ Washington, 2h00, ESPN2
Game 4 - 26 avril, Toronto @ Washington, 1h, TNT
Game 5 *- 29 avril, Washington @ Toronto, à définir
Game 6 * - 1 mai ,Toronto @ Washington, à définir
Game 7 * - 3 mai, Washington @ Toronto, à définir

 

(2) Cleveland Cavaliers vs. (7) Boston Celtics

Ce qu’il faut savoir :

Cleveland Cavaliers : LeBron James est le meilleur joueur de la planète. Sans lui, Miami rate les playoffs (on peut toujours argumenter sur la blessure de Chris Bosh, mais cette équipe n’allait pas jusqu’au bout quoiqu’il arrive). Cleveland y retourne après avoir manqué les phases finales le temps de son escale à South Beach. Scoreur, distributeur, leader, etc. LeBron James est un joueur unique capable de transcender une équipe. Les transferts pendant la saison qui ont permis à l’équipe de se renforcer avec Timofey Mozgov, JR Smith et Iman Shumpert, ont été payants. Depuis, les Cavaliers sont intraitables à domicile et enchaînent les victoires. Ils sont clairement les favoris à l’est. Clairement.

Boston Celtics : Quelle belle histoire ! La dernière fois que LeBron James jouait en playoffs pour Cleveland, c’était face aux Celtics en 2010. La suite, tout le monde la connaît. Cinq ans plus tard, Boston retrouve les Cavaliers sur leur chemin, et cette fois, ils sont plus que jamais les outsiders. Sans joueurs stars dans l’effectif, c’est un exploit que la franchise la plus titrée de l’histoire de la NBA en soit là. Leur coach, Brad Stevens est un surdoué (ou un sorcier, au choix) qui a réussi chaque soir à tirer le maximum de son effectif malgré ses (nombreuses) limitations.

Le pronostic :

Boston n’a rien à perdre. Rien que d’être en playoffs est un exploit. LeBron James et les Cavaliers ne devraient pas trop souffrir pour se débarrasser des Celtics. À moins que Brad Stevens continue de pratiquer sa magie noire pour voler un match au nez et à la barbe de James et consorts. Ce n’est pas à exclure. Verdict : Cleveland en 5 matchs (4-1).

Game 1 - 19 avril, Boston @ Cleveland, 21h00, ABC
Game 2 - 21 avril, Boston @ Cleveland, 1h00, TNT
Game 3 - 23 avril, Cleveland @ Boston, 1h00, TNT
Game 4 - 26 avril, Cleveland @ Boston, 19h00, ABC
Game 5 * - 28 avril, Boston @ Cleveland, à définir
Game 6 * - 30 avril, Cleveland @ Boston, à définir
Game 7 * - 2 mai, Boston @ Cleveland , à définir

 

(3) Chicago Bulls vs. (6) Milwaukee Bucks

Ce qu’il faut savoir :

Chicago Bulls : Derrick Rose revient à peine de blessure. Encore et toujours. Tant qu’il ne sera pas en pleine possession de ses capacités – déjà diminuées par plusieurs opérations aux genoux – difficile de voir les Bulls réussir à s’imposer dans ces playoffs. Nikola Mirotic et Jimmy Butler auront été les bonnes surprises de cette saison. Joakim Noah, Taj Gibson et Pau Gasol sont impressionnants à l’intérieur. Mais sans Rose, tout cela ne compte pas vraiment.

 

Milwaukee Bucks : Quand une blessure mettait un terme à la saison de leur rookie Jabari Parker en décembre dernier, peu de gens auraient parié que Milwaukee ferait les playoffs. Non seulement ils y sont, mais leur défense - la 2e de la NBA - fait d’eux de redoutables adversaires. Giannis Antetokounmpo, surnommé le «Greak Freek», continue sa formidable progression. Et cette expérience en playoffs ne pourra que l’aider.

Le pronostic :

Les Bulls sont les favoris mais Milwaukee ne lâchera rien. Leur défense est tenace et les joueurs de Chicago vont devoir se battre pour se qualifier. Derrick Rose parviendra-t-il à sortir indemne de cette série qui s’annonce brutale ? Il faut espérer que oui. Surtout qu’en cas de qualification, ce sont très probablement les Cavaliers qui les attendront au second tour. Verdict : Les Bulls en six matchs (4-2).

Game 1 - 18 avril, Milwaukee @ Chicago, 1h00, ESPN
Game 2 - 20 avril, Milwaukee @ Chicago, 2h00, TNT
Game 3 - 23 avril, Chicago @ Milwaukee, 2h00, NBA TV
Game 4 - 25 avril, Chicago @ Milwaukee, 23h30, TNT
Game 5 *- 27 avril, Milwaukee @ Chicago, à définir
Game 6 * - 30 avril, Chicago @ Milwaukee, à définir
Game 7 * - 2 mai, Milwaukee @ Chicago, à définir 

 

*: si nécessaire

Vous aimerez aussi

Basket NBA : le moteur du Thunder cale au plus mauvais moment
Basket NBA : Les Bucks à l’épreuve des blessures
La relation entre LeBron James et ses coéquipiers ne serait, elle non plus, pas au beau fixe.
Basket NBA : L’attitude de LeBron James de plus en plus critiquée

Ailleurs sur le web

Derniers articles