Finales NBA : que va-t-il se passer ?

LeBron James face à Harrison Barnes et Klay Thompson le 26 février dernier.[Jason Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Pour la cinquième année consécutive, LeBron James dispute les finales NBA. Cette fois avec les Cleveland Cavaliers. En face, les Golden State Warriors espèrent terminer leur incroyable saison avec un titre. Qui vaincra ?

 

Ce qu’il faut savoir :

Cleveland Cavaliers

Kevin Love absent après seulement trois matchs joués en playoffs. Kyrie Irving blessé au pied (entorse) et au genou (tendinite). Il y a encore quelques semaines, peu de monde aurait parié sur le fait de voir les Cleveland Cavaliers accéder aussi facilement aux finales NBA (12 victoires, 2 défaites). Et pourtant, les voilà prêts à en découdre face aux Warriors pour tenter de remporter le premier titre de l’histoire du club. LeBron James, malgré une adresse aux shoots décevante (42.8% aux tirs, 17.6% à 3 pts), est à ce point formidable qu’il a réussi à fédérer l’équipe autour de lui. Véritable coach sur le terrain, il terrorise les défenses adverses avec son jeu au poste où il parvient, soit à trouver les bonnes passes (quand il y a une prise à deux) pour ses équipiers démarqués, soit à enfoncer son défenseur pour scorer lui-même.

Les performances inspirées de J.R Smith et Iman Shumpert, tant en défense qu’en attaque, se sont révélées précieuses tout au long des phases finales. Mais il n’y a peut-être pas un joueur plus important dans l’effectif des Cavaliers aujourd’hui (à part James et Irving, évidemment) que Tristan Thompson, dont la moisson aux rebonds, offensifs notamment, s’est révélée vitale. Son duel face à Draymond Green devrait valoir le détour.

 

Golden State Warriors

Comment defendre sur LeBron James ? C’est l’épineuse question que doit certainement se poser Steve Kerr tous les matins en se rasant depuis une semaine. Avec Harrison Barnes, Draymond Green, et Andre Iguodala, les Warriors disposent du personnel nécessaire pour, au moins, faire travailler le "King" en attaque. Et en défense. Les points inscrits en contre-attaque seront indispensables pour Golden State face à la rugueuse défense des Cavaliers.

Sur le plan offensif, Golden State n’a, à priori, pas trop de soucis à se faire. Deuxième meilleure attaque de la saison, l’équipe des Warriors dispose de deux gâchettes hors normes avec les "Splash Brothers", Stephen Curry et Klay Thompson. Le magnifique ballet de passes, de pénétrations et d’écrans, devraient donner le tournis à la défense des Cavaliers. L’apport du banc des Warriors, supérieur sur le papier à celui des Cavaliers, pourrait peser lourd dans la balance. De même que la polyvalence de Draymond Green, qui est l'une des pièces maîtresses de l'équipe cette saison.

 

Le pronostic

Selon le site FiveThirtyEight.com du génie Nate Silver, les Golden State Warriors version 2014-2015 est l’une des équipes les plus dominantes de l’histoire de la NBA (voir graphique ci-dessous – les anglophones peuvent aussi cliquer sur ce lien).

elo_warriors.jpg

(Capture d'écran du site fivethirtyeight.com)

Jamais LeBron James, pas même l’an dernier, n’a rencontré une équipe aussi talentueuse lors des finales NBA. S’il parvenait à pousser son équipe jusqu’au titre, ce serait un exploit incroyable qui, sans aucun doute, participerait à nourrir sa légende comme aucune autre de ses performances avant cela.

Pour les Warriors, il s’agit de clôturer cette saison historique avec un titre, le premier de l’histoire du club depuis 1975. La seule chose qui joue actuellement contre Golden State est le manque d’expérience de ses joueurs à ce niveau de la compétition. Depuis 1991 et le premier sacre des Chicago Bulls de Michael Jordan, aucune équipe n’a réussi à remporter le titre lors de son premier voyage en finales NBA. Stephen Curry et sa clique, qui possèdent l’avantage du terrain, espèrent réitérer cette performance. Et toutes les données statistiques jouent en leur faveur. Mais se débarasser de LeBron James n’est jamais facile.

Verdict : Golden State en six matchs (4-2).

 

Calendrier

Match 1 dans la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 juin à 3h sur beIN SPORTS 1
(rediffusion le vendredi 5/06 à 10h sur beIN SPORTS 3 et à 12h sur beIN SPORTS 1)

Match 2 dans la nuit du dimanche 7 au lundi 8 juin à 2h sur beIN SPORTS 1
(rediffusion le lundi 8/06 à 10h sur beIN SPORTS 3 et à 12h sur beIN SPORTS 1)

Match 3 dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 juin à 3h sur beIN SPORTS 1
(rediffusion le mercredi 10/06 à 10h sur beIN SPORTS 3 et à 12h sur beIN SPORTS 1)

Match 4 dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 juin à 3h sur beIN SPORTS 3
(rediffusion le vendredi 12/06 à 10h sur beIN SPORTS 3 et à 12h sur beIN SPORTS 1)

Match 5 dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 juin à 2h sur beIN SPORTS 1*
(rediffusion le lundi 15/06 à 12h sur beIN SPORTS 2)*

Match 6 dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 juin à 3h sur beIN SPORTS 3 *

Match 7 dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 juin à 3h sur beIN SPORTS 3 *

 

* : si nécessaire

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles