Finale NBA : le sacre de Golden State

Premier titre NBA pour les Warriors depuis 1975.[EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

En s'imposant sur le parquet de Cleveland lors du match 6 dans la nuit de mardi à mercredi, Golden State remporte la finale NBA (4-2). Les Warriors qui ont survolé la saison régulière décrochent leur premier titre depuis 1975.

 

Quarante ans après, les voici de nouveau champions. Et cela ne pouvait finalement pas en être autrement. En s’imposant dans la nuit de mardi à mercredi, sur le parquet de Cleveland (97-105), Golden State a décroché le titre NBA en remportant la série (4-2). 

Les Warriors ont ainsi concrétisé une saison dorée, malgré un LeBron James énorme tout au long de cette finale mais bien trop seul. La franchise californienne qui n’a concédé que cinq défaites depuis le début des play-offs pour douze victoires, avait remporté 67 de ses 82 matchs de saison régulière. «On a trouvé la recette du succès, on n’en a jamais dévié. C’est vraiment  spécial de réussir une telle saison du début à la fin», a souligné Stephen Curry.

 

 

Steve Kerr premier coach rookie a remporté le titre depuis 1982

Elu meilleur joueur de la saison régulière, le meneur des Warriors a laissé celui de meilleur joueur des finales à son coéquipier Andre Iguodala. Remplaçant toute la saison, l’ailier de 31 ans a été titularisé dans ses playoffs par Steve Kerr. Un coaching gagnant pour celui qui devient le premier entraîneur débutant sacré dès sa première saison depuis Pat Riley en 1982. Et avec un style de jeu séduisant et avec la jeunesse de son effectif, l’hégémonie de son équipe ne fait peut-être que commencer.

 

Vous aimerez aussi

Basket NBA All-Star Game 2019 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Les choix vestimentaires de Russell Westbrook passent rarement inaperçus.
Basket NBA : Russell Westbrook débarque… en gilet jaune
Basket NBA : Pourquoi Paul George est le meilleur joueur du Thunder

Ailleurs sur le web

Derniers articles