Euro 2015 féminin : Un quart à enjeux pour les Bleues

La joueuse Sandrine Gruda. [ATTILA KISBENEDEK / AFP]

L’équipe de France affronte, ce jeudi 25 juin une équipe de Russie en pleine renaissance en quarts de finale de l’Euro de basket féminin en Hongrie. Avec un double enjeu : se hisser dans le dernier carré et décrocher un billet pour un Tournoi de qualification olympique.

 

Le rendez-vous a été fixé à Budapest. Avant leur départ de Debrecen pour rallier la capitale hongroise au terme d’un transfert de trois heures en bus, les Bleues, et Isabelle Yacoubou en tête, ont pris le soin de s’acquérir du soutien des supporters français présents surplace.

Et il ne sera pas de trop à la Budapest Sport and Events Arena. Car c’est beaucoup plus qu’un quart de finale qui attend les Tricolores, ce jeudi soir, contre la Russie. "Ce quart, c’est déjà une finale", a lancé Ana Cata-Chitiga.

Au bout, il y a non seulement une place dans le dernier carré de la compétition, mais également un billet pour un Tournoi de qualification olympique. C’est dire l’importance de ce rendez-vous si les filles de Valérie Garnier veulent s’ouvrir la voie des JO de Rio, même si, en cas d’élimination, elles auraient encore deux matchs - à gagner - pour aller chercher la cinquième place également qualificative.

 

La Russie en plein renouveau

Et les coéquipières d’Olivia Epoupa entreront sur le parquet dans leurs meilleures conditions. Elles ont pu bénéficier de trois jours complets pour récupérer et se préparer à affronter une redoutable équipe russe championne d’Europe en 2003, 2007 et 2011, mais qu’elles n’attendaient pas à ce niveau.

"Depuis plusieurs années, elle ne domine plus comme elle avait l’habitude de le faire il y a dix ans. C’est une nouvelle équipe qu’on connaît peu. Donc, je suis bien plus vigilante", a confié Céline Dumerc.

Surtout que les vice-championnes d’Europe et Olympique n’ont pas franchement convaincu jusqu’à maintenant malgré leur bilan de six succès en sept rencontres. Mais, ces Bleues, fortes de leur solidité défensive, ont déjà prouvé dans un passé très récent qu’elles savaient être à la hauteur. L’occasion est venue d’en refaire une nouvelle démonstration.

Vous aimerez aussi

Equipe de France Lala, Lenglet, Maignan, Laporte… quels nouveaux Bleus pour affronter la Bolivie, la Turquie et Andorre ?
Les Bleus avaient déjà été reçus par Emmanuel Macron au lendemain de leur sacre en Russie en juillet dernier.
Football Les Bleus recevront leur légion d’honneur le 4 juin
Football Équipe de France : la liste pour Bolivie, Turquie et Andorre dévoilée le 21 mai

Ailleurs sur le web

Derniers articles