Pourquoi Charlie Hebdo s'appelle Charlie Hebdo

Charb, dessinateur et directeur de la publication de Charlie hebdo, assassiné le 7 janvier 2015. [ARCHIVES / AFP]

L'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo doit son nom non seulement à un personnage des Peanuts, mais aussi au général de Gaulle.

 

Quand l'hebdomadaire satirique renait de ses cendres en 1992, tout le monde connait son nom. Sa genèse est en réalité le fruit d'une histoire éditoriale pleine de soubresauts… et de dessins.  L'histoire commence en 1969. Les dessinateurs Cavanna, Choron et Delfeil de Ton, trois des piliers du journal Hara-Kiri, lancent Charlie, un mensuel de bande-dessinées.

Son nom est alors directement inspiré par un des personnages des Peanuts, Charlie Brown, le maître de Snoopy. Au même moment, toute l'équipe de Hara-Kiri lancent un hebdomadaire qu'ils appellent Hara-kiri-hebdo, puis L'hebdo hara-kiri. Ce n'est pas la première fois qu'ils tentent de relancer cette publication régulièrement interdite pour ses outrances.

Charlie, l'hebdo de bandes-dessinées périclite, et L'hebdo hara-kiri vivote. Jusqu'à cette Une de novembre 1970, au lendemain de la mort du général de Gaulle, quelques jours après un dramatique incendie dans une discothèque (146 morts). L'hebdo hara-kiri titre "Bal tragique à Colombey - un mort". Le gouvernement interdit la publication.

Mais l'équipe se joue de cette décision en changeant son nom. Le journal devient Charlie Hebdo. En référence non seulement au mensuel Charlie, mais aussi à de Gaulle, volontiers surnommé Charlie.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles