Pourquoi y a-t-il de l’or jaune, blanc et rose ?

Pourquoi y a-t-il différentes sortes d'or ? [CC / Malte Sörensen / Flickr]

La couleur naturelle de ce métal précieux est le doré. Pourtant, dans les bijouteries, il existe aussi de l’or blanc ou rose.

 

Son aspect dépend en réalité de son alliage, c’est-à-dire du métal avec lequel il est combiné. En effet, à cause de ses propriétés physiques, l’or doit obligatoirement être mélangé avec d’autres métaux nobles pour le solidifier, car il n’est pas assez rigide à l’état pur.

L’or jaune, le plus commun, est obtenu en le mélangeant avec au maximum 25 % de cuivre, qui est rougeâtre. Si l’on ajoute davantage de cuivre – jusqu’à 50 % de la combinaison–, la teinte tire vers le rose. Pour l’or blanc, l’alliage est réalisé avec de l’argent, qui peut lui aussi représenter jusqu’à la moitié du mélange.

D’autres couleurs plus rares peuvent par ailleurs être réalisées, comme l’or bleu, obtenu grâce à une réaction chimique entre l’or et l’oxyde de fer, l’or violet, formé avec de l’aluminium ou encore l’or vert, avec du cadmium (composé chimique). 

À suivre aussi

Bon à savoir D'où vient l'expression «tirer des plans sur la comète» ?
Bon à savoir Pourquoi dit-on «parler à la cantonade» ?
Bon à savoir Pourquoi dit-on «entrer comme dans un moulin» ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles