Anonymous va combattre Daesh avec Rick Astley

Les Anonymous ont annoncé qu'ils allaient regrouper sur Twitter tous les hashtags (mots-dièse) issus de Daesh et de ses partisans avec la chanson culte des années 80 «Never gonna give you up» du chanteur britannique Rick Astley. [Capture d'écran DailyMotion].

Anonymous, le célèbre collectif mondial de pirates informatiques, a annoncé qu’il allait utiliser la chanson de Rick Astley «Never gonna give you up» pour combattre les jihadistes de Daesh sur Twitter.

Livrer combat en chanson. En réaction aux attentats de Paris du 13 novembre, les membres d'Anonymous s’apprêteraient en effet à rediriger sur Twitter tous les hashtags (mots-dièse) issus de Daesh et de ses partisans vers la chanson culte des années 80 «Never gonna give you up» («Je ne te laisserai pas tomber») du chanteur britannique Rick Astley. L’information a été rapportée par le quotidien britannique The Independent.

Un tweet du 18 novembre émanant  du compte @OpParis d'Anonymous confirmait d'ailleurs l'opération.

Si le message ne cite pas explicitement le nom du chanteur, on remarque en revanche qu’il utilise le terme "Rickrolls". Il s'agit d'une appelation qui désigne un phénomène internet apparu en 2007 et consistant précisément à rediriger un internaute vers la chanson de Rick Astley en passant par un lien qui semblait en rapport avec la page consultée au départ par ce dernier.

Quelle utilité ?

Après avoir saboté plus de 5 000 comptes Twitter liés à Daesh puis la publication d'un guide enseignant comment pirater l'organisation jihadiste, l’utilisation par les Anonymous de la chanson de Rick Astley pourrait paraître absurde. The Independent rappelle toutefois que selon des experts, ce "spamming" de masse peut être "un moyen efficace de combattre la propagande de l'organisation terroriste sur Twitter".

Rick Astley - Never Gonna Give You Up par trashfan

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles