Pride : frères de tous pays

George MacKay dans "Pride" de Matthew Warchus George MacKay dans "Pride" de Matthew Warchus[© Nicola Dove]

Présenté à Cannes dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs où il a reçu la Queer Palm 2014, "Pride" est de ces films britanniques, à l’instar de "The Full Monty", qui marient le social à la légèreté.

 

En 1984, alors que les mineurs votent la grève face à la fermeture des mines voulue par Margaret Thatcher, un groupe d’activistes gays et lesbiens londoniens vont se mobiliser pour récolter des fonds, pour soutenir un village minier du Pays de Galles. 

Deux communautés que tout sépare vont ainsi apprendre à se connaître et faire cause commune contre l’oppression. Porté par une joyeuse bande d’acteurs, dont Bill Nighy ("Good Morning England") qui ne se départit pas de son flegme légendaire, ce long métrage inspiré de faits réels ajoute aux joies d’une comédie populaire bien interprétée, le plaisir de poser les yeux sur une page méconnue de l’Histoire britannique.

 

"Pride", de Matthew Warchus, avec George MacKay, Bill Nighy et Imelda Staunton. En salles le 17 septembre.

La bande-annonce de "Pride" :

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles