"Bodybuilder" : un monde de muscles

Yolin François Gauvin et Roschdy Zem dans le film "Bodybuilder" Yolin François Gauvin et Roschdy Zem dans le film "Bodybuilder"[© Mars]

En de rares occasions, Roschdy Zem se fait réalisateur. Avec son troisième long métrage, après "Mauvaise foi" en 2006 et "Omar m’a tuer" en 2011, on peut se féliciter de ce nouveau passage derrière la caméra...

 

Antoine (Vincent Rottiers) vit de petits trafics. Mais un jour, une de ses combines tourne mal et il accumule une dette conséquente auprès d’une bande de petites frappes. Sa mère et son grand-frère, lassés de ses embrouilles, décident de le mettre au vert chez son père, qu’il n’a pas vu depuis des années.

Antoine découvre avec étonnement que son géniteur dirige un club de culturisme et qu’il prépare lui-même les championnats de France.

Avec son sujet hautement cinégénique, "Bodybuilder" ne tombe jamais dans la moquerie ou dans le documentaire austère. Zem réussit également à cerner avec beaucoup de réalisme les contours de cette réconciliation père-fils.

 

"Bodybuilder", de Roschdy Zem, avec Vincent Rottiers et Nicolas Duvauchelle. En salles.

 

La bande-annonce de "Bodybuilder" :

À suivre aussi

Alimentation Dolph Lundgren, «plus performant au lit» depuis qu'il est végétalien
Cinéma Disney prévient que certaines scènes de «Star Wars IX : L'ascension de Skywalker» peuvent provoquer des crises d'épilepsie
Cinéma Nicolas Duvauchelle, acteur dans «Les envoûtés» : «Je suis athée et ne crois pas aux fantômes»

Ailleurs sur le web

Derniers articles