Les étranges effets du film d'horreur "Annabelle"

Annabelle : le film d'horreur de John R.Leonetti déprogrammé de certaines salles de cinéma. [Capture Youtube]

Sorti mercredi 8 octobre, "Annabelle", le film d’horreur réalisé par John R.Leonetti, a été déprogrammé de plusieurs salles en raison du comportement de ses jeunes spectateurs.

 

C’est le cinéma marseillais Les 3 Palmes qui a le premier cessé de projeter le film d’horreur "Annabelle", relatant l’histoire d’une poupée aux pouvoirs maléfiques introduite dans la maison d’une famille modèle.

En effet, la direction a déprogrammé le film "pour des raisons de sécurité" comme elle l’a indiqué à Metronews. Non pas parce que les spectateurs seraient traumatisés, mais parce que de nombreuses bagarres seraient survenues pendant les projections. 

 

Films d’horreur et violence

Le phénomène n’est pas anecdotique. Après Les 3 Palmes, c’est l’un des UGC strasbourgeois et le Prado, un cinéma situé dans le 8e arrondissement marseillais qui ont enlevé des affiches le film d’horreur.

En 2012 déjà, les films Paranormal Activity 4 et Sinister avaient faits l’objet du même type de polémiques et avaient également été déprogrammés de certaines salles.

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles