"Une nouvelle amie" : François Ozon aborde le travestissement

Anaïs Demoustier et Romain Duris dans "Une nouvelle amie", le nouveau film de François Ozon. Anaïs Demoustier et Romain Duris dans "Une nouvelle amie", le nouveau film de François Ozon.[© Mars Distribution]

La prostitution par désir était au cœur de son précédent long-métrage "Jeune et jolie". Avec "Une nouvelle amie", le réalisateur François Ozon aborde le sujet du travestissement par nécessité.

 

A la mort de sa meilleure amie et malgré le soutien de son compagnon Gilles (Raphaël Personnaz), Claire (Anaïs Demoustier) a du mal à remonter la pente. Un jour, alors qu’elle décide de rendre une visite à l’improviste au mari de son amie disparue, elle le surprend dans des habits de femme.

Thriller sentimental incroyablement bien mené par le duo Duris/Demoustier, "Une nouvelle amie" emploie le motif du travestissement pour aborder les thèmes de la différence et des préjugés.

On apprécie en outre l’esthétique onirique du film, méthode récurrente chez Ozon ("8 femmes", "Dans la maison") utilisée en contrepoint à son propos.

 

La bande-annonce de "Une nouvelle amie" :

"Une nouvelle amie", de François Ozon, avec Romain Duris et Anaïs Demoustier.

À suivre aussi

Cinéma «Parasite» devient la Palme d'or avec le plus d'entrées en France depuis 15 ans
Une école « Bollywood » dans un bidonville
Inde Une école « Bollywood » dans un bidonville
Quand Sylverster Stallone aperçoit une nouvelle idée de suite
Cinéma Sylvester Stallone rêve d'un prequel de Rambo

Ailleurs sur le web

Derniers articles