La survie par la musique

Sabrina Ouazani et Marc Zinga dans le film d'Abd Al Malik "Qu'Allah bénisse la France". Sabrina Ouazani et Marc Zinga dans le film d'Abd Al Malik "Qu'Allah bénisse la France". [© Ad Vitam]

Dix ans après la sortie de son ouvrage "Qu’Allah bénisse la France", Abd Al Malik l’adapte pour le grand écran.

 

Fils d’immigrés, Régis vit dans le quartier du Neuhof à Strasbourg. Elève surdoué, passionné de littérature et de musique urbaine, il tente de faire décoller son groupe de rap malgré l’appel de l’argent facile de la délinquance, la drogue et la séduction de l’islam obscurantiste.

Régis réussira pourtant à trouver une porte de sortie. Le film autobiographique d’Abd Al Malik n’est certes pas le premier à parler des cités. On pense d’ailleurs dès les premières minutes à "La Haine" de Mathieu Kassovitz avec cette image d’un noir et blanc profond.

Mais on a le sentiment que l’écrivain-rappeur se perd dans des choix de mise en scène trop appuyés. Ce qui lui fait parfois perdre de vue son intention : donner à voir les multiples facettes d’un parcours hors du commun.

"Qu’Allah bénisse la France", de Abd Al Malik, avec Marc Zinga et Sabrina Ouazani. En salles.

 

La bande-annonce du film "Qu'Allah bénisse la France" :

 

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles