L’horreur à sa porte

Toulou Kiki, Ibrahim Ahmed dit Pino et Layla Walet Mohamed dans le film "Timbuktu" de Abderrahmane Sissako. Toulou Kiki, Ibrahim Ahmed dit Pino et Layla Walet Mohamed dans le film "Timbuktu" de Abderrahmane Sissako. [©2014 Les Films du Worso Dune Vision]

Au coeur des dunes maliennes, Kidane (Ibrahim Ahmed, dit Pino) mène une vie paisible avec sa femme et sa fille. Il pense que les quelques kilomètres qui les séparent, sa famille et lui de Tombouctou, où sévissent les extrémistes religieux, les mettent à l’abri.

 

Pourtant, un jour, tout va basculer. Alors qu’il part régler un différend avec l’un de ses voisins pêcheurs, la dispute tourne à la tragédie. Et Kidane tue accidentellement le pêcheur.

C’est alors que le régime de terreur des djihadistes va venir le frapper de plein fouet. Des hommes viennent le chercher et le jettent en prison. Quelques jours plus tard, il comparaît devant le tribunal islamique. 

Après avoir emprunté un chemin de traverse qui l’a mené à tourner plusieurs documentaires, Abderrahmane Sissako revient à la fiction avec "Timbuktu". Ce drame a notamment été applaudi par la critique au dernier Festival de Cannes.

"Timbuktu", de Abderrahmane Sissako. En salles. 

 

La bande-annonce de "Timbuktu" :

 

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles