"Foxcatcher" : la lutte à mort

Channing Tatum et Steve Carell dans le film "Foxcatcher" de Bennett Miller. Channing Tatum et Steve Carell dans le film "Foxcatcher" de Bennett Miller. [©DR]

Une emprise maléfique. Présenté en compétition en mai dernier au Festival de Cannes, "Foxcatcher" revient sur le fait divers tragique qui lia le milliardaire américain John du Pont à Dave et Mark Schultz, deux lutteurs olympiques.

 

Aux manettes de cette véritable tragédie grecque, on retrouve le réalisateur américain Bennett Miller, qui avait su séduire la critique avec "Truman Capote" en 2006 et "Le stratège" en 2011, un film qui prenait aussi comme toile de fond un sport confidentiel en France, le baseball.

A la fin des années 1980, porté par des rêves de grandeur et de philanthropie, l’héritier du Pont invite les frères Schultz à venir s’entraîner pour les JO de Séoul dans son domaine de Foxcatcher, dans le Vermont. Jaloux de la relation organique des Schultz, du Pont tente de s’attirer l’affection de Mark, plus jeune et plus influençable.

 

Aussi brillant qu’oppressant

Il aura fallu huit années de recherches à Miller pour établir le scénario de ce film fascinant. Porté par une mise en scène virtuose, qui ne craint pas les silences, "Foxcatcher" baigne dans une ambiance étouffante, à l’image de l’emprise que du Pont, qui se pose en mentor, exerce sur son disciple.

A l’instar du venin du serpent qui va doucement faire son œuvre, les éléments du drame se mettent en place inéluctablement. Comme souvent dans les grands films, le casting a une grande importance. Et Miller a réussi un coup de maître en employant à contre-emploi Steve Carell. Littéralement transfiguré, l’acteur offre un numéro de composition dont Hollywood s'est souvent révélé friand.

Nominé au Golden Globe du meilleur acteur dans un drame, celui qu’on a davantage l’habitude de voir dans des rôles comiques, est reparti bredouille la semaine dernière. Mais l’industrie du 7e art n’a pas dit son dernier mort. Et les Oscars, qui se tiendront le 22 février prochain, pourraient tout à fait saluer cette prestation mémorable.

 

"Foxcatcher", de Bennett Miller, avec Steve Carell, Channing Tatum et Mark Ruffalo. En salles le 21 janvier.  

La bande-annonce de "Foxcatcher" : 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles