"Birdman" : l’ex super-héros pris par son superégo

Michael Keaton dans "Birdman" du réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu. Michael Keaton dans "Birdman" du réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu. [© Alison Rosa]

La comédie noire "Birdman", d'Alejandro Inarritu, a dominé la 87ème soirée des Oscars recevant notamment les statuettes du meilleur film et du meilleur réalisateur . "Birdman" raconte l'histoire d'un ex-acteur de films de super-héros qui tente de renouer avec la gloire au théâtre. 

 

Virage à 180 degrés pour Alejandro González Iñárritu. Avec "Birdman", le réalisateur mexicain de "Babel" abandonne la recette qui a fait son succès jusqu’à aujourd’hui, le film choral, et livre une œuvre d’une toute nouvelle audace formelle.

Célèbre acteur de superhéros il y a quelques années, Riggan Thomson (Michael Keaton) est tombé dans l’oubli en refusant de tourner les suites de la saga qui l’avait propulsé au rang de superstar. Afin de se remettre en selle et de (se) prouver qu’il est encore un artiste, il monte une pièce au prestigieux St. James Theater, à Broadway. A quelques jours de la première, l’un des comédiens est blessé. Exit la narration chorale et kaléidoscopique. Iñárritu embrasse le plan-séquence tous azimuts dans cette tragi-comédie portée par un incroyable Michael Keaton, choisi bien évidemment pour l’effet "toute ressemblance avec des personnages existants...".

"Birdman", de Alejandro González Iñárritu, avec Michael Keaton, Edward Norton et Emma Stone. En salles.

 

La bande-annonce de "Bridman" :

 

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles