Les Chevaliers du Zodiaque réanimés

Les chevaliers de bronze reprennent du service dans un reboot en 3D. Les chevaliers de bronze reprennent du service dans un reboot en 3D.[© 2014 Masami Kurumada / Saint Seiya Legend of Sanctuary Production Committee]
Manga et série animée popularisée dans les années 1980-1990 notamment par le Club Dorothée, Les Chevaliers du Zodiaque sont aujourd'hui les héros d'un film d'animation, en salle cette semaine. Un long métrage à considérer comme un reboot plutôt qu'une œuvre fidèle à l'original.

 

 
Le réalisateur Keichi Sato a choisi d'adapter le chapitre le plus marquant de la saga : la bataille du Sanctuaire. Un arc important pour le créateur du manga Masami Kurumada qui avait posé ici toutes les base de son univers. L'histoire s'inspire librement de la mythologie grecque tout en l'adaptant à notre société moderne.
 
Les néophytes y feront la connaissance Saori, une jeune fille née sous la protection des dieux puisqu'elle est la réincarnation de la déesse Athéna. Sauvée un extremis par le chevalier d'or du Sagittaire alors qu'on tentait de l'assassiner dès sa naissance. Elle a été recueilli et élevée dans le secret par un riche japonais. Parallèlement, de jeunes chevaliers de bronze ont été formés pour la défendre. C'est lors de ses 18 ans que Saori va découvrir tout cela et rencontrer cinq jeunes hommes prêts à donner leur vie pour elle.
 
Un anniversaire qui sera fêté de courte durée puisque le Grand Pope, sommité toute puissante du Sanctuaire, à retrouver sa trace et va lever une armée pour tenter de tuer Athéna, dernier rempart susceptible de l'empêcher de faire basculer la terre dans le chaos...
 

 

 
La pomme de la discorde
 
Alors que la série animée originale déroulait cette aventure sur 78 épisodes de 20 mn chacun, ce nouveau film part déjà avec la difficile tâche de la raconter en 1h30 chrono. Une mission impossible et un vrai piège dans lequel le réalisateur n'est pas tombé, préférant s'en inspirer pour offrir un reboot différent.
 
On retrouve donc tous les personnages Seiya, le chevalier Pégase, Shun (Andromède), Hyôga (Cygne), Shiryu (Dragon) et Ikki (Phenix) ainsi que les douze chevaliers d'or dans une forme olympique. Et la réalisation ultra dynamique donne un véritable coup de jeune à la série dont le rythme originel était beaucoup plus lent. Ici personne ne s'embarrasse en conjectures, les combats sont brefs et percutants. C'est pourtant ce point qui créera la discorde chez les fans, pour qui faire fi du passé de chaque personnage vide de sens cette série au long cours. 
 
cdz_screen_12.jpg
© 2014 Masami Kurumada / Saint Seiya Legend of Sanctuary Production Committee
 
Ce reboot a donc été pensé exclusivement pour la jeune génération habituée à des histoires brèves et moins "feuilletonnantes", en témoigne ses effets spéciaux explosifs et son absence de temps morts.
 
Les chevaliers du zodiaque le film est donc à voir comme une histoire à part, qui si elle décevra les passionnés de la première heure, servira sûrement d'alibi pour emmener leurs enfants découvrir l'histoire de Seiya et ses frères d'armes. Et pourquoi pas leur donner l'envie de partager les tous premiers combats des Chevaliers en s'intéressant au manga édité en France chez Kana.
 
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles