"Diversion" : Bad boy mais grand seigneur

Will Smith et Margot Robbie dans "Diversion" de John Requa et Glenn Ficarra. Will Smith et Margot Robbie dans "Diversion" de John Requa et Glenn Ficarra. [Warner Bros. 
Frank Masi
]

Au jeu du film de casse, c’est à celui qui tendra le plus ingénieux des pièges au spectateur. En 2002, le public découvrait, médusé, le pied-de-nez final d’"Ocean’s Eleven". Cette semaine, Will Smith fait son grand retour sur les écrans dans "Diversion", un sérieux challenger au long-métrage de Steven Soderbergh.

 

Nicky (Will Smith) est tombé dans le milieu de l’arnaque quand il était petit. Aujourd’hui, il est sans doute l’un des meilleurs escrocs sur le marché.

Un jour, il fait la connaissance de Jess (Margot Robbie), une jeune femme qui désire ardemment faire partie de ce monde. Nicky accepte de la prendre sous son aile et l’embauche sur son prochain coup prévu pendant la finale du Super Bowl.

Alors que Jess commence à tomber sous le charme de Nicky, celui-ci l’abandonne sitôt l’arnaque achevée. Trois ans plus tard, Nicky tombe par hasard sur Jess lors d’une grande soirée donnée en marge du Grand Prix du Brésil.

 

Un scénario labyrinthique

La grande force de "Diversion" réside dans son scénario. Ecrit et réalisé par John Requa et Glenn Ficarra, à qui l’on doit l’excellent "Crazy, Stupid, Love" et le non moins intéressant "I Love You Phillip Morris", le film s’amuse à égarer le spectateur à travers des méandres de faux-semblants.

Will Smith et Margot Robbie sont excellents au jeu du chat et de la souris, surtout quand l’arnaque professionnelle se mêle à l’arnaque sentimentale. Ficarra et Requa ont une certaine idée du romantisme qui prend toute sa saveur dans une avalanche de quiproquos. 

Plein d’humour et de dialogues finement ciselés, "Diversion" n’oublie pas de réserver quelques moments de bravoure où la tension est à son comble à l’image d’une scène de paris où les enchères montent de manière vertigineuse.

 

"Diversion", de John Requa et Glenn Ficarra, avec Will Smith et Margot Robbie. En salles le 25 mars.

La bande-annonce de "Diversion" :

 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles