"Cake" : Survivre après l’horreur

Jennifer Aniston dans le film de Daniel Barnz, "Cake". Jennifer Aniston dans le film de Daniel Barnz, "Cake". [ © Warner Bros]

Un visage bardé de cicatrices, des cheveux sales et en bataille, une garde-robe se résumant à un jogging et un vieux tee-shirt. Dans "Cake", nouvelle réalisation de Daniel Barnz, Jennifer Aniston apparaît dans un rôle à contre-emploi, loin de son image de "girl next door".

 

A l’instar de Matthew McConaughey dans "Dallas Buyers Club", la star américaine aborde, à 46 ans, un nouveau virage dans sa carrière, campant le rôle d’une femme à la dérive dans ce drame bouleversant. Après un lourd accident qui lui a laissé de profondes blessures à la fois physiques et morales, Claire Bennett, brillante avocate de Los Angeles, n’est plus que l’ombre d’elle-même. 

Cynique et agressive, elle se retrouve abandonnée par ses amis et son mari. Elle va se rapprocher de Roy qui n’est autre que l’époux d’une des membres de son groupe de parole qui vient de se suicider.

 

"Cake", de Daniel Barnz, avec Jennifer Aniston, Sam Worthington et Felicity Huffman. En salles.

 

La bande-annonce de "Cake" :

 

 

 

 

  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles