"Un Français" : de l’ultraviolence à la rédemption

Alban Lenoir (au milieu) interprète le personnage principal du nouveau film de Diastème "Un Français". Alban Lenoir (au milieu) interprète le personnage principal du nouveau film de Diastème "Un Français". [© Mars dristribution]

Avec ses potes Braguette et Grand-Guy, Marco (Alban Lenoir) passe son temps à tabasser noirs, arabes et homosexuels, quand il ne placarde pas les affiches électorales de l’extrême-droite sur les murs de la capitale.

 

Grâce à certaines rencontres salvatrices, comme celle d’un pharmacien, ce jeune skinhead va peu à peu s’éloigner de cette "famille", dont il ne partage plus les valeurs. 

Avec l’émergence du Front national depuis les années 1980 en toile de fond, "Un Français" retrace le parcours sur une trentaine d’années d’un homme qui se débarrasse non sans mal de la haine qui l’habite. La sortie de ce film de Diastème a été précédée d’une vive polémique sur les réseaux sociaux, jusqu’à pousser certains programmateurs à refuser de diffuser leurs copies.

"Un Français", de Diastème, avec Alban Lenoir. En salles mercredi.

 

La bande-annonce du film "Un Français" :

Vous aimerez aussi

Le réalisateur français François Ozon a reçu le Prix du jury du festival de Berlin pour son film "Grâce de Dieu", le 16 février 2019 [Odd ANDERSEN / AFP]
Cinéma «Grâce à Dieu» de François Ozon autorisé par la justice à sortir en salles mercredi
Le réalisateur israélien Nadav Lapid pose avec son Ours d'or du meilleur film lors de la cérémonie de remise des prix à la 69e édition de la Berlinale le 16 février 2019 à Berlin [Christoph Soeder / dpa/AFP]
Cinéma La Berlinale couronne un film critique sur l'identité israélienne
Cinéma Les 15 films à voir au cinéma en 2019

Ailleurs sur le web

Derniers articles