Le cinéma d’animation a la cote

Astérix et Obélix font partie de ceux qui séduisent le plus le public. [Flickr / tiffany terry]

Le cinéma d'animation reste parmi les genres les plus prisés des spectateurs et les films d'animation français séduisent toujours à l'étranger, selon une étude dévoilée par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).

 

L’animation génère en moyenne davantage d'entrées par film que les autres genres: en 2014, plus d'un tiers (34,5%) des films inédits d'animation ont réalisé plus d’un million d'entrées, contre 8,1% de l'ensemble des films inédits.

Si les films d’animation ne représentent que 4,4% des films inédits sortis en 2014, ils génèrent 12,4% des entrées de l’ensemble de ces films et 11,2% des recettes.

 

En hausse

L'animation a cependant attiré moins de spectateurs en France l'an dernier (-9,1 % à 23,29 millions d'entrées), un recul essentiellement imputable à la baisse des entrées pour les films américains d’animation (-29%).

Cette baisse des entrées engendre une baisse des recettes de la catégorie (-17,7 %) à 135,82 millions d'euros.

 

"Minuscule" et "Astérix"

L’offre de films d’animation français est demeurée riche avec six films sur 29 en 2014. Ils ont attiré à eux seuls plus de 5 millions de spectateurs en France. Une bonne performance en partie liée au succès de "Minuscule, la vallée des fourmis" (1,5 million d’entrées) et "Astérix et le domaine des dieux" (2,68 millions). 

L’animation française s’exporte toujours bien, avec 38 films dans les salles étrangères en 2014 dont 7 inédits, selon ces chiffres publiés par le CNC à l'occasion du Festival international du film d'animation d'Annecy (jusqu'au 20 juin).

Vous aimerez aussi

Film «La Ballade de Buster Scruggs», le nouveau film des frères Coen à découvrir sur Netflix
Cinéma Tim Burton dévoile la bande-annonce de son film «Dumbo»
Cinéma Les 5 films à voir cette semaine au cinéma

Ailleurs sur le web

Derniers articles