"Les Tuche 2 : le rêve américain" : un retour en fanfare

Un décalage culturel désopilant. Cinq ans après un premier volet culte, la famille très spéciale d’Olivier Baroux répond à l’appel du Grand Ouest dans "Les Tuche 2 : le rêve américain", une suite très attendue par les fans.

Avec "Les Tuche 2 : le rêve américain", Olivier Baroux met en scène une suite tout aussi déjantée que le premier opus, qui avait conquis le cœur du public il y a cinq ans. Famille modeste devenue richissime après avoir gagné 100 millions d’euros au Loto, les Tuche s’étaient exilés à Monaco dans le premier volet de leurs aventures. Concluant que l’endroit où ils se sentaient le mieux était chez eux, à Bouzolles, ils y étaient revenus. Quel­ques années plus tard, Donald (Théo Fernandez), le benjamin de la fratrie, passe l’été sur un campus américain pour améliorer son anglais. Il y fait la connaissance d’une charmante jeune fille.

Elle l’invite à déjeuner chez elle pour lui présenter ses parents. Honteux de ses origines face à l’opulence de la famille de Jennifer, et persuadé qu’il ne pourra jamais en faire autant, Donald ment sur la profession de ses parents. Mais il manque à sa famille, qui décide de s’envoler pour la Californie, en guise de surprise pour son anniversaire. Jeff (Jean-Paul Rouve), Cathy (Isabelle Nanty), Mamie Suze (Claire Nadeau), Stéphanie et Wilfried partent alors vivre le rêve américain à leur manière.

Ce serait mentir que de ne pas avouer le plaisir coupable et évident que l'on ressent à retrouver les membres de cette famille loufoque et chère au cœur des spectateurs. En premier lieu, c’est le look et les expressions des différents personnages qui se rappellent avec délice à notre mémoire. Jean-Paul Rouve n’a jamais été aussi beau gosse et bien coiffé avec ses cheveux frisottants, façon permanente des années 1980.

Ecrit et dialogué par les ex-auteurs des Guignols, le film joue sur les clichés culturels avec des gags réussis : une rencontre avec des Amérindiens dans le désert, un concours de boissons gagné haut la main par Mamie Suze dans une kermesse… L’intrigue n’en oublie pas l’Amérique, terre de réussite, avec les velléités de Jeff de devenir le roi de la chirurgie esthétique, donnant lieu sans aucun doute aux séquences les plus drôles du film.

"Les Tuche 2 : le rêve américain", de Olivier Baroux, avec Jean-Paul Rouve et Isabelle Nanty. En salles.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles