César 2016, enfin la consécration pour Vincent Lindon?

"La loi du marché" marque la troisième collaboration du réalisateur Stéphane Brizé et de l'acteur Vincent Lindon après "Mademoiselle Chambon" et "Quelques heures de printemps". "La loi du marché" marque la troisième collaboration du réalisateur Stéphane Brizé et de l'acteur Vincent Lindon après "Mademoiselle Chambon" et "Quelques heures de printemps".[Copyright Nord-Ouest Films - Arte France Cinéma]

Nommé pour la sixième fois pour le César du meilleur acteur, Vincent Lindon pourrait-il enfin être couronné en 2016 pour son rôle déchirant de chômeur humilié dans le film de Stéphane Brizé "La loi du marché"?

L'acteur de 56 ans succéderait ainsi à Pierre Niney qui avait reçu le trophée l'année dernière pour "Yves Saint-Laurent". Ce ne serait que justice tant sa prestation dans ce drame social est impressionnante, à la fois pudique et déchirante. Rappelons aussi qu'en mai 2015 au dernier Festival de Cannes, ce même film lui avait permis de remporter la première récompense de sa riche carrière : le prestigieux prix d'interprétation masculine.

Par le passé, Vincent Lindon a été nommé à cinq reprises dans cette catégorie. En 2013, c'était déjà avec le réalisateur Stéphane Brizé, pour "Quelques heures de printemps", que le comédien était en lice pour le prix. Avant cela, en 2010, l'Académie des César avait remarqué sa performance dans "Welcome" de Philippe Lioret. Il avait aussi été nommé en 2008 pour "Ceux qui restent" (Anne Le Ny), en 2000 pour "Ma petite entreprise" de Pierre Jolivet et enfin en 1993 dans le film de Coline Serreau "La crise".

Pour être consacré cette année, Vincent Lindon devra cependant être choisi parmi une liste d'acteurs de renom. En effet, pourra-t-il l'emporter face à Gérard Depardieu, absolument fantastique au côté d'Isabelle Huppert dans le drame de Guillaume Nicloux "Valley of Love"? Ou Vincent Cassel, dont de nombreux critiques s'accordent à dire qu'il est étourdissant de justesse dans le film de Maïwenn "Mon Roi"? Fabrice Luchini aura lui aussi son mot à dire puisqu'il concourt avec "L'Hermine" de Christian Vincent où il interprète un Président de cour d'assises redouté et amoureux, rôle pour lequel il a reçu en septembre dernier la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation masculine à la Mostra de Venise.

Verdict le vendredi 26 février lors de la 41è cérémonie des César qui se tiendra au Théâtre du Châtelet.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles