Claude Gensac en cinq rôles

STRINGER / AFP Louis de Funès et Claude Gensac en 1971 dans le long métrage «Jo».

Décédée dans la nuit de lundi à mardi soir à l'âge de 89 ans, Claude Gensac a marqué le cinéma français notamment pour son rôle d'épouse de Louis de Funès dans la série des «Gendarmes». «Ma biche», comme l'avait surnommé Louis de Funès, affichait plus d'une centaine de rôles à son actif. 

Sortie du conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris en 1947, Claude Gensac fait ses débuts au cinéma cinq ans plus tard. Sacha Guitry lui confie alors le rôle d'Evelyne, une servante, dans «La vie d'un honnête homme». Elle y donne déjà la réplique à Louis de Funès, personnalité qui marquera toute sa carrière.  

Madame Cruchot dans la série des «Gendarmes» 

En 1968, Claude Gensac interprète pour la première fois le rôle d'épouse du gendarme Cruchot dans «Le gendarme se marie». Un statut qu'elle endossera deux ans plus tard dans «Le gendarme en balade» et en 1982 dans «Le Gendarme et les gendarmettes». C'est l'épouse de Louis de Funès qui souffla à son comédien de mari le nom de Claude Gensac pour interpréter le rôle. Leur collaboration durera près de vingt ans.  



 

A lire aussi : Manque de neige : 30 à 40 % des saisonniers sont sans emploi

A nouveau compagne de Louis de Funès dans «Hibernatus»

Un an après «Le gendarme se marie», Louis de Funès et Claude Gensac se retrouvent dans «Hibernatus» d'Edouard Molinaro. Le duo est à nouveau mari et femme à l'écran. Un rôle d'épouse que la comédienne endossera dix fois au cinéma jusqu'au décès du plus grand comique de France en 1983. Elle jouera également à ses côtés dans «Jo» (1971) «L'aile ou la cuisse» (1976), «L'avare» (1979) et «La soupe au choux» (1981) avant-dernier film de l'acteur. A la mort de son fidèle partenaire, la carrière de la comédienne a connu un ralentissement au point qu'elle déclara en 2000 lors d'une interview sur sa carrière "Louis de Funès m'a tuée". 

Belle-mère hilarante dans la série phare des années 1980 «Marc et Sophie» 

Après le décès de celui qui l'a surnommé à 'écran "ma biche", Claude Gensac se tourne vers le petit écran. De 1987 à 1991, elle incarne durant cinq saisons la belle-mère dans la célèbre série des années 1980 «Marc et Sophie». Un univers télévisuel dans lequel Claude Gensac se plaît. Elle participa à de nombreuses séries et fit, ces dernières années, plusieurs apparitions notamment dans «Scènes  de ménages»  (2009) et «Nos chers voisins» (2012). 



 

«Lulu femme nue», une première nomination aux César 

En 2013, la comédienne alors âgée de 86 ans est nommée pour la première fois aux César dans la catégorie du meilleur second rôle pour sa prestation dans «Lulu femme nue» de Solveig Anspach. Elle interprète une vieille dame au franc-parler pleine d'humour. La même année, elle est à l'affiche de «Elle s'en va» sous la houlette d'Emmanuelle Bercot et au côté de Catherine Deneuve. 



 

Son dernier rôle au cinéma dans «Baden Baden»

Comédienne passionnée, active jusqu'à la fin de ses jours, Claude Gensac était à l'affiche de «Baden baden» en 2016. On la retrouve à nouveau dans le rôle d'une grand-mère contemporaine, jeune dans sa tête malgré les années qui passent laissant derrière l'image d'une comédienne pétillante jusqu'au bout. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles