New York : à la découverte du Lower East Side

Le «L.E.S» compte de nombreux restaurants, galeries d'art et boutiques à la mode. [© Julienne Schaer]

Si Manhattan et Brooklyn restent prisés des touristes, un autre quartier new yorkais mérite le détour : Lower East Side. Tour d’horizon des bonnes adresses et autres activités à réserver pour une virée au milieu des hipsters.

Avant de devenir le repaire de tous les trentenaires branchés - qui ne jurent que par les galeries d'art - des écrivains et des jeunes créateurs, le Lower East Side ou «L.E.S» était occupé par une population d'immigrants et d'ouvriers pauvres. Cette zone, près de l'East River, a vu passer des mafieux célèbres comme Al Capone et fut immortalisée dans «Il était une fois» de Sergio Leone.

Au début du XXe siècle, des milliers de juifs, principalement venus de l'Europe de l'Est, s'y sont installés. Pour preuve, les centaines de synagogues qui ont été construites dans le secteur. Multiculturel et en constante métamorphose, ce quartier est aujourd'hui devenu l'un des plus branchés de la «Grosse Pomme».

Où dormir ?

Au 180 Ludlow Street, entre East Houston et Stanton, The Ludlow Hotel 4* séduira les touristes avec ses chambres aux grandes baies vitrées, décorées dans un esprit loft. Certaines offrent une vue imprenable sur le sud de Manhattan. Le parquet et les boiseries apportent une touche cosy. Les salles de bain privatives disposent, quant à elles, d'une baignoire à l'ancienne et d'une large douche à effet pluie. Toutes les chambres (studio, loft, penthouse) ont une connexion Wi-Fi gratuite.

the_ludlow_loft_king.jpg

the_ludlow_bathroom_-_windowed_tub.jpg

© Annie Schlechter

Situé à moins de 200 mètres de la station de métro Second Avenue, l'établissement, qui jouxte un grand nombre de bars et de restaurants branchés, dispose également d'un somptueux rooftop, d'un jardin couvert et d'une salle de sport ouverte 24h/24.

1570_theludlow_roofterrace_032.jpg

the_ludlow_garden_2.jpg

© Annie Schlechter

A ne pas manquer également les délicieux cocktails à siroter confortablement assis dans l'un des fauteuils recouverts de peau de bête ou dans l'un des canapés en cuir du lounge ainsi que la carte alléchante du restaurant Dirty French pour une soirée en amoureux ou entre amis.

dirty_french_dining_room_2.jpg

the_ludlow_lobby_lounge.jpg

© Annie Schlechter

Les chambres sont acessibles à partir de 295 dollars (environ 260 euros) la nuitée.

Où se restaurer ?

Ce quartier bohème regorge de petites adresses branchées ou historiques pour manger sur le pouce.

L’une des plus emblématiques reste sans nul doute le Katz’s Delicatessen, au croisement de Houston Street et Ludlow Street. Cette institution a servi de décor pour le film «Quand Harry rencontre Sally» dans lequel Meg Ryan simule un orgasme face à Billy Cristal.

Pour revivre cette scène culte, installez-vous à cette table - indiquée par une large pancarte et une flèche - et commandez un énorme sandwich au pastrami pour la modique somme de 20 dollars (17,50 euros). Sans oublier les gros cornichons au vinaigre. Un véritable spectacle pour les yeux et les papilles.

katz-creditnewyorkoffroad.jpg

© New York Off Road

katzsdelicatessen_creditjulienneschaer_046.jpg

© Julienne Schaer

Autre adresse incontournable, Russ & Daughters située au 127 Orchard Street. Célèbre pour son poisson fumé, son caviar et ses spécialités yiddish, ce lieu est le paradis de tous les amoureux de bagels, dont celui à base de pain de sésame, de saumon fumé et de cream cheese.

A midi, muni de son ticket, il faut faire preuve de patience avant d’être servi. Mais l’attente vaut la peine !

Quoi faire ?

Dans l'après-midi, opter pour une activité insolite qui mêle culture et gastronomie. Lancée en 2013 par la Française Elise Goujon, la jeune start-up New York Off Road propose un parcours culinaire de 2h30, en français, dans les rues du Lower East Side.

Organisé par petits groupes de six personnes maximum, ce «food tour» permet d’apprendre mille et une anecdotes sur certains sites du quartier et de profiter, tout en marchant, de nombreuses dégustations. Un conseil : prenez un petit déjeuner léger au risque de ne plus pouvoir avaler quoi que ce soit à mi-parcours !

Si tout ne doit pas être dévoilé pour garder la surprise, on peut d’ores et déjà vous dire que vous passerez faire un tour au Yonah Schimmel’s Knishes Bakery, sur East Houston Street, découvrir les knishes - sorte de petits pains fourrés d’origine juive - et vous sillonnerez les allées du grand magasin de sucreries et du marché couvert Essex Street Market composé de multiples stands.

bonbon.jpg

knisch.jpg

© C. Marsal

Pour cette visite «hors des sentiers battus», il faut compter 69 dollars (60 euros) par adulte et 55 dollars (48 euros) pour les enfants de moins de douze ans.

Une fois le ventre plein et le circuit terminé, optez pour une visite du Tenement Museum qui revient sur l’histoire de ces milliers d’immigrants qui sont posés leurs valises il y a plus d'un siècle.

A noter pour tous les amoureux de la «Grosse Pomme» qui souhaitent multiplier les visites de sites touristiques au-delà du Lower East Side, les CityPass de NYC donnent accès à quelques attractions phares, à l'instar de l'Empire State Building ou le 9/11 Memorial & Museum. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de l'office de tourisme de New York NYC & Company.

Y aller ?

La compagnie low cost XL Airways propose des A/R Paris-New York à partir de 389 euros, incluant un bagage en soute de 20 kg et un repas.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles