Des enseignes alimentaires boycottées pour une question de packaging

L'enseigne Lidl a présenté ses excuses et assure que les-dits produits seront modifiés[Twitter]

Grosse colère pour certains internautes. Ils reprochent à plusieurs enseignes d'agroalimentaires d'avoir effacé les croix orthodoxes de leurs emballages de produits grecs.

Dans le viseur de ces consommateurs, des marques telles que Danone, Lidl, Nestlé et Carrefour. Sur Facebook et Twitter, les enseignes se font alpaguer par des internautes mécontents de voir disparaître ce symbole chrétien.

 

 

Certains politiques se sont également érigés contre ce qu'ils qualifient de «renoncement» et de «déni».

 

Depuis, l'enseigne Lidl a tenu à présenter ses excuses aux personnes qui ont été choquées. Elle a assuré à nos confrères de RTL Belgique qu'elle avait tenu à n'«exclure aucune croyance religieuse», dans le respect de la diversité.

Sur Facebook, la chaine de distribution a déclaré qu'elle allait changer le packaging des produits qui se trouvent au coeur de la polémique. «Nous sommes sincèrement désolés pour tout désagrément causé par le packaging de notre gamme de produits Eridanous et nous confirmons que nous allons réviser le design de l'emballage dès que possible.»

Et l'enseigne d'ajouter : «Il est clair qu'une erreur a été commise lors de la dernière refonte (de l'emballage) et nous prenons sincèrement ce cas en considération de manière prioritaire. Il n'a jamais été et ne sera jamais de notre intention d'exprimer des points de vue idéologiques ou politiques dans la conception de nos produits.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles