Cigarettes électroniques : certains parfums plus nocifs que les autres

Près de 20% des têtards exposés à un parfum composé de «fraise, amande, caramel, vanille, biscuit et crème viennoise» ont développé un bec-de-lièvre.[JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

D'après une étude menée par Amanda Dickinson, biologiste à la Virginia Commonwealth University (Etats-Unis), certains parfums de cigarettes électroniques seraient plus dangereux que les autres.

La biologiste a étudié les effets de six parfums sur des têtards, rapporte The Atlantic, qui précise que la nocivité liée à l'inhalation de la plupart des composés chimiques des cigarettes électroniques n'a pas été testée. A terme, Amanda Dickinson aimerait déterminer l'impact de ces parfums sur les embryons humains.

A l'issue de l'étude menée sur les têtards, la biologiste, aidée par une équipe, a observé des malformations faciales sur les animaux. Des fentes labio-palatines ne sont apparues que sur les têtards exposés à deux parfums, sur les six testés. Les mêmes effets ont été observés après l'exposition à des versions sans nicotine. Ce n'est donc pas la présence de nicotine qui provoque ces malformations, même si elle est un facteur aggravant.

Les parfums mis en cause sont ceux dont la composition chimique est la plus complexe. Près de 20% des têtards exposés à un parfum composé de «fraise, amande, caramel, vanille, biscuit et crème viennoise» ont développé un bec-de-lièvre. Le chiffre monte à 70% pour ceux exposés au parfum «céréale, fruit rouge, crème, agrume».

«Vous n'avez pas écrasé des cookies»

«Ce n'est pas parce que l'arôme de vanille ou de crème vont bien dans vos cookies qu'il est sans danger de les chauffer puis des les inhaler», explique Amanda Dickinson. «Si vous regardez sur une bouteille de e-liquide ou sur les sites où ils vendent ces produits, ils peuvent décrire comme ingrédients 'cookies'», déclare Allyson Kennedy, qui a participé à l'étude sur les têtards. «Vous n'avez pas écrasé des cookies pour les mettre (dans ces liquides). Quels sont les produits chimiques que vous avez utilisé pour créer cet arôme ? Je n'arrive à trouver cette information nulle part.»

Car si les fabricants indiquent bien les trois principaux composants des liquides des cigarettes électroniques (nicotine, glycérol et propylène glycol), ils ne détaillent pas la composition des arômes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles