Les huiles essentielles de lavande et d'arbre à thé feraient pousser des seins aux garçons

Ces deux huiles essentielles contiennent des substances potentiellement dangereuses [MYCHELE DANIAU / AFP]

Selon une récente étude américaine, les huiles essentielles de lavande et d'arbre à thé contiendraient des éléments chimiques qui imitent les hormones féminines, entraînant une poussée des seins chez les garçons. 

Pour comprendre ce phénomène appelé gynécomastie, les chercheurs se sont penchés sur la composition des produits d'hygiène qu'utilisent les jeunes garçons. Ils ont découvert que les huiles essentielles contenues dans ces produits pouvaient être à l'origine d'un développement excessif des glandes mammaires avant la puberté. 

«La société considère que les huiles essentielles sont saines», a expliqué J. Tyler Ramsey, l'un des auteurs de cette étude, dans un communiqué de presse. «Mais elles contiennent des quantités différentes de substances chimiques et doivent être utilisées avec prudence, parce que certaines de ces substances peuvent potentiellement être des perturbateurs endocriniens», a-t-il ajouté.

Parmi les centaines de composants présents dans les huiles essentielles de lavande et d'arbre à thé, les scientifiques se sont concentrés sur huit substances, dont l'eucalyptol, un élément naturel présent dans de nombreux décongestionnants. Il s'est avéré que ces subtances passées au crible agissaient de la même manière que l'hormone sexuelle féminine, l'œstrogène, ou bloquaient les hormones masculines. 

En général, la gynécomastie disparaîssait dès que les jeunes garçons arrêtaient d'utiliser les produits contenant de l'huile essentielle de lavande ou d'arbre à thé. Mais les substances incriminées restent présentes dans soixante-cinq autres huiles, que l'on retrouve fréquemment dans la composition de savons, shampooings, lotions, eau de cologne, et autres lessives. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles