La cigarette électronique peut endommager des cellules vitales

Vapoter n'est pas anodin pour la santé. [JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Vapoter ne serait pas si inoffensif qu'on le pense. Une nouvelle étude pointe le fait que la vapeur peut endommager des cellules immunitaires vitales, rendant la cigarette électronique bien plus dangereuse que ce qui est communément admis. 

Les chercheurs de l'Université de Birmingham (Royaume-Uni) mettent ainsi en garde « contre l'opinion générale selon laquelle les e-cigarettes ne présentent aucun danger pour la santé ». 

Selon leur étude publiée dans le journal spécialisé Thorax, la vapeur émise par les cigarettes électroniques, en plus de désactiver d'importantes cellules immunitaires, peut provoquer des inflammations aux poumons. Les cellules attaquées servent notamment à nettoyer les poumons des particules de poussière, bactéries et autres allergènes. 

Des effets similaires chez les fumeurs réguliers

Pour en venir à cette conclusion, les scientifiques ont mené des tests en laboratoire en utilisant des échantillons de tissus pulmonaires prélevés chez huit non-fumeurs, qu'ils ont soumis à un mécanisme simulant le vapotage. 

Ils se sont ainsi rendus compte que certains des effets constatés étaient similaires à ceux qu'on pouvait voir chez des fumeurs réguliers et même chez des gens souffrant d'une affection chronique des poumons.

Les chercheurs ont toutefois souligné que la cigarette électronique restait moins dangereuse que la cigarette classique, étant notamment moins cancérigène. Mais ils rappellent que les effets à long terme restent pour l'heure inconnus.

Vous aimerez aussi

Santé Régimes vegan, végétarien, végétalien, pescetarien : quelles différences ?
Environnement 6 conséquences concrètes de la pollution de l'air sur la santé
Santé Les 8 méthodes pour arrêter de fumer

Ailleurs sur le web

Derniers articles