Augmentation du prix de l'essence : avez-vous songé à passer à l'hybride ou à l'électrique ?

La hausse des carburants et les restrictions de circulation faites aux véhicules les plus polluants sont deux des raisons qui incitent de plus en plus d’automobilistes à envisager une alternative à l’essence ou au diesel.

Publi-rédactionnel, en partenariat avec lesfurets_146x50.jpg

L’attirance des automobilistes pour les véhicules électriques se confirme puisque, depuis début 2018, plus de 25 000 nouvelles immatriculations sont arrivées sur le marché. Et vous, qu’attendez-vous pour passer à l’hybride ou l’électrique ? 

Hybride, hybride rechargeable, électrique : quelles différences ?

La voiture hybride

Ce type de véhicule combine un moteur thermique (essence ou diesel) et un moteur électrique alimenté par une batterie d’environ 1 kWh. Les avantages de ce type de motorisation sont une consommation réduite et un confort de conduite en environnement urbain. Les inconvénients de l’hybride classique sont un prix d’achat supérieur d’environ 5000€ par rapport à un même modèle thermique, et des performances limitées en 100% électrique. S’ajoute l’absence de bonus écologique depuis 2017.  

L’hybride rechargeable 

Comme pour une voiture hybride classique, un véhicule hybride rechargeable est équipé d’une double motorisation, mais avec une batterie électrique plus importante : entre 8 et 11 kWh. Aux performances proches de celles d’un modèle uniquement thermique s’ajoute l’autonomie de plus ou moins 60 km en 100% électrique. Bien que l’hybride rechargeable bénéficie du bonus écologique, ce type de voiture reste encore cher à l’achat. 

La voiture 100% électrique

En plus d’être silencieuse, une voiture 100% électrique permet de réaliser des économies. Parcourir 100 km en tout électrique coûte environ 2€ alors que la dépense de carburant atteint de 8 à 11€ pour une voiture diesel ou essence. Si le prix d’achat initial d’une voiture 100% électrique reste élevé, les aides et primes viennent partiellement gommer ce supplément.

Un choix dicté par l’utilisation de son véhicule

Choisir entre ces trois types de véhicules dépend de l’utilisation qu’on en fait. Si une voiture 100 % électrique convient aux trajets quotidiens en ville, le choix entre une voiture hybride classique ou hybride rechargeable est plus complexe. Pour un usage très occasionnel de la motorisation électrique comme la traversée d’une ville imposant des restrictions de circulation, l’hybride classique peut convenir. Pour un automobiliste qui souhaite par contre associer performances et utilisation fréquente en mode électrique, c’est l’hybride rechargeable qui s’impose.

Économiser sur l’assurance de sa voiture hybride ou électrique

Comme pour le choix de la motorisation, il s’agit de trouver l’assurance auto la plus adaptée à vos besoins. Nombreux sont aujourd’hui les assureurs qui jouent le jeu de la préservation du climat en proposant des contrats avantageux aux propriétaires de véhicules hybrides ou électriques. En utilisant un comparateur d’assurance auto, vous accédez aux meilleures offres du moment en termes de prix comme en termes de garanties.

Vous aimerez aussi

Conso Les 12 meilleurs smartphones de 2018
Conso Comment faire des économies sur sa facture d'électricité ?
Tous les automobilistes devraient être concernés par ces nouvelles lois.
Publi-rédactionnel Automobilistes : les nouvelles législations de 2019

Ailleurs sur le web

Derniers articles