Assurance auto : laquelle choisir quand on possède plusieurs véhicules ?

Il est indispensable de souscrire à une assurance auto pour la totalité de vos véhicules. Il est indispensable de souscrire à une assurance auto pour la totalité de vos véhicules.[DR ]

En France, il n’est pas rare pour les ménages de posséder plusieurs véhicules  : un pour chaque membre du couple par exemple, ou encore une petite auto «de ville» facile à garer pour les déplacements quotidiens, et une autre plus adaptées aux longs trajets.

Publi-rédactionnel

Bien évidemment, il est indispensable de souscrire à une assurance auto pour la totalité de vos véhicules. Certains assureurs vous proposent des formules adaptées, voici quelques exemples.

L’assurance de flotte

Si vous êtes propriétaire de deux véhicules et que vous souhaitez les assurer chez le même assureur, des assurances auto comme celles de la maaf.fr proposent des «formules duo» très avantageuses.

Si vous êtes propriétaire de trois véhicules ou plus, vous pouvez vous tourner vers l’assurance de flotte. Ce type d’assurance auto a longtemps été consacré aux entreprises pour permettre de couvrir leur parc automobile, mais elle est maintenant accessible également aux particuliers.

En proposant aux propriétaires un contrat unique pour la totalité des véhicules, cette assurance auto simplifie de beaucoup la gestion des contrats et permet une négociation sur le prix global des assurances.

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter au conducteur principal de votre flotte un second conducteur, appelé conducteur secondaire, qui sera également assuré pour l’ensemble de la flotte automobile ; et d’autres conducteurs sont bien sûr autorisés à conduire vos voitures ponctuellement, ils seront automatiquement couverts par votre assurance auto.

Le montant de la prime sera calculé en fonction du profil des conducteurs potentiels. Ainsi, si le conducteur indiqué comme conducteur secondaire est novice, le montant de la prime sera très fortement impacté.

L’assurance auto «de flotte» comporte une spécificité bien particulière : elle ne comprend pas de bonus-malus ; à la place, la prime est réévaluée chaque année, en fonction des sinistres déclarés par le conducteur au long de l’année précédente.

Il est donc fortement recommandé de négocier efficacement sa prime à l’ouverture du contrat avec son assureur, et de ne pas hésiter à la négocier à nouveau à chaque réévaluation annuelle.

En effet, si vous avez passé une année sans aucun accident à signaler pour aucun de vos véhicules, vous pouvez parfois envisager de renégocier votre prime à la baisse.

Quelles formules choisir ?

Que vous fassiez le choix d’une assurance auto mutualisée pour l’ensemble de votre flotte, ou que vous préfériez assurer chacun de vos véhicules séparément, différentes formules s’offrent à vous.

L’assurance tiers : c’est l’assurance de base ; elle couvre les dommages corporels et matériels causés à un tiers. Chez certains assureurs, l’assurance tiers couvre en outre les dommages corporels subis par le conducteur, avec notamment le versement d’une garantie en cas d’invalidité permanente. Enfin une assistance H24 en France et à l’étranger est généralement proposée à la totalité des adhérents.

Renseignez-vous auprès de votre assurance auto, si vous n’utilisez pas beaucoup votre véhicule et que vous avez un petit budget, cette formule peut être un bon début.

L’assurance tous risques : cette formule est plus adaptée si vous prenez plus la route, elle couvre davantage de dommages subis par vous ou par un tiers.

Vous aimerez aussi

Conso Les 12 meilleurs smartphones de 2018
Conso Comment faire des économies sur sa facture d'électricité ?
Conso «Captain Marvel» : un bar éphémère dédié aux années 1990 à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles