Quelles évolutions technologiques de demain pourront révolutionner l'agriculture d'aujourd'hui ?

Dans les cinq prochaines années, l'agriculture se placera à la deuxième place des utilisateurs de drones dans le monde. Dans les cinq prochaines années, l'agriculture se placera à la deuxième place des utilisateurs de drones dans le monde.[DR]

A partir de la révolution industrielle, l'agriculture a connu de multiples avancées avec durant ces dernières années l'apparition de nouvelles générations de tracteurs, l'utilisation d'engrais chimiques, de pesticides, d'OGM, des bouleversements apportés par les hybridations...

L'évolution du monde agricole se poursuit par l'abandon de certaines pratiques mais surtout par l'avènement d'innovations technologiques et numériques qui rendront la filière encore plus efficace et amélioreront peu à peu le quotidien des agriculteurs. Agrizone vous présente les innovations de demain.

Les drones, les nouveaux venus dans le ciel agricole

Dans les cinq prochaines années, l'agriculture se placera à la deuxième place des utilisateurs de drones dans le monde. Le drône agricole encore largement sous-exploité détient un potentiel énorme au regard de l'agriculture moderne. Cet appareil que l'on peut doter de capteur et de divers accessoires sera demain incontournable pour garantir la santé d'une exploitation agricole. Il pourra détecter bien avant l'Homme la santé phytosanitaire des cultures et leur besoins réels en irrigation ou en apports nutritionnels.


Les drônes participeront à rationaliser au maximum l'agriculture avec pour objectif de produire davantage tout en économisant les ressources. Une évidence, forcément souhaitable.

Les satellites pour observer la Terre

Le domaine de l'agriculture utilise de plus en plus les satellites d'observation de la Terre à travers une grande diversité d'applications et de services. Cette technologie permettra ainsi, grâce au traitement d' images satellitaires régulières, la surveillance des cultures, l'irrigation, le contrôle des surfaces et de l'occupation des sols, la gestion de l'apport en engrais... La société «Airbus Defence and Space» a par exemple mis au point une surveillance permettant d'extraire un indicateur dénommé «Indice de Production Fourragère».

La révolution numérique est en marche

Les objets connectés et applications mobiles pour smartphones et tablettes font désormais partie intégrante de notre quotidien. Répondant à un besoin moderne de flexibilité et de mobilité ils ont aussi investi le monde agricole pour la gestion des tâches et l'augmentation de l'efficacité des agriculteurs. Semis, gestion de troupeaux, fertilisation, stress thermique des animaux, arrosage, pression des pneumatiques, optimisation du temps de travail, suivi d'alerte rapide sur la présence de chenilles légionnaires... les applications mobiles pour smartphones ne cessent de se développer et de se perfectionner. Certaines applications permettront même à certains éleveurs de trouver le partenaire idéal pour leurs vaches ou leur taureau...


L'utilisation de logiciel de gestion de projets conduira rapidement à une meilleure maîtrise de l'activité au niveau de l'organisation du travail et des différentes tâches de l'exploitation. La révolution numérique ouvre dès lors le champ des possibles pour produire davantage, plus propre et plus solidaire.

Des machines agricoles toujours plus faciles à exploiter

Le tracteur qui se conduit tout seul, capable d'une précision de quelques centimètres, n'est déjà plus une nouveauté tant les machines agricoles ont atteint aujourd'hui un incroyable niveau de performance.


La vitesse du rotor d'une moissonneuse batteuse est déjà automatiquement adaptée, sans intervention humaine, à l'humidité du blé et la vitesse du ventilateur à la pente du champ. De même, les tracteurs de moins en moins polluants, permettent à l'agriculteur de changer de carburant du jour au lendemain, sans vider le réservoir grâce à une adaptation transparente et automatique du moteur.


Reste que la complexité de certains systèmes est telle que les constructeurs doivent travailler à rendre les technologies plus accessibles pour les exploitants.

L'agriculteur 3.0 : Une nouvelle manière de concevoir son métier

L'agriculteur de demain s'appuiera sur l'utilisation de robots, de capteurs de température et d'humidité du sol et de l'air, de l'imagerie aérienne, la localisation GPS, le tout analysé par une intelligence artificielle qui l'aidera à intégrer toutes ces données dans la gestion de son exploitation. Ces technologies lui permettront d'appliquer la bonne dose d'engrais ou de pesticides, au moment le plus approprié et en quantité nécessaire sur des plantes seules et non plus sur l'ensemble d'une parcelle.

L'agriculteur de demain, s'il n'a déjà commencé, veillera sur ses bêtes depuis chez lui via de puissantes et sophistiquées caméras de surveillance. Il sera prévenu d'un prochain vêlage par un sms envoyé par un collier électronique qui mesurera en continu la température de ses vaches de la même manière qu'il pourra déterminer les besoins de son champ au moyen de simples lunettes électroniques...

Innover pour le futur devient une nécessité pour proposer de nouveaux scénarios de production, mettre en œuvre une agriculture à la fois productive, voire intensive et écologique, assurer l'avenir de futures générations d'agriculteurs, combler le fossé avec le monde rural et réduire à terme la pauvreté.

À suivre aussi

Publi-rédactionnel BLACK FRIDAY : l'aspirateur-robot Roborock S5 Max à prix cassé
Publi-rédactionnel Cyclamed : le bon réflexe pour collecter nos médicaments
Publi-rédactionnel Comparateur d’électricité, pourquoi l’utiliser ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles