L'Islande entre classiques et excursions hors du commun

Le site de Jokulsarlon et ses aurores boréales. Ces dernières peuvent être observées jusqu'en avril en Islande. [Lauren Malcampo]

L’Islande a la cote. Passée au premier plan des pays à visiter depuis l’éruption de Eyjafjallajökull, qui, en 2010, avait paralysé le trafic aérien européen, cette destination ne cesse d’attirer les voyageurs.

PUBLI-REDACTIONNEL

En près de dix ans, leur nombre a été multiplié par cinq. Plus de deux millions d’arrivées y ont été recensées en 2017. Pourtant, il n’en pas toujours été ainsi. Entre 1950 et 2000, seulement quatre millions de voyageurs s’y étaient rendus.

Une hausse spectaculaire qui s’explique par la diversité des paysages et des expériences hors du commun que propose cette île, cinq fois plus petite que la France. Un pays qui séduit l’hiver avec ses aurores boréales et se prête parfaitement, l’été, au road trip. Sa route 1 fait, en effet, le tour de l’île donnant facilement accès aux sites les plus prisés. 

L'Islande et ses sites incontournables

Avec ses glaciers, ses sources d’eau chaude et ses plages de sable noir, l’île qui se trouve à quelques encablures du Groenland séduit les adeptes de grands espaces, de nature sauvage et de paysages de bout du monde, régulièrement immortalisés à l’écran, de «Game of Thrones» à «James Bond». 

Surtout connue pour son Blue lagoon et ses eaux à 35 C°, sa dynamique capitale Reykjavik ou encore son fameux cercle d’or, qui réunit au sud de l’île, quelques-uns des sites les plus spectaculaires du pays tel que le geyser de Strokkur qui crache toutes les cinq minutes un jet d’eau de trente mètres et sa cascade de Gullfoss, l’une des chutes d’eau les plus impressionnantes du pays, l’Islande est un terrain de jeu XXL.

Guide to Iceland, plus grande plate-forme de voyage en Islande, propose, propose de réserver votre voyage et vos activités en Islande ainsi que des suggestions d’escapades hors des sentiers battus.

Visites et randonnées à ne pas manquer

2hautes_terres_islandaises1.jpg

© Guide to Iceland - Panorama des Hautes terres.

L’une des visites les plus incroyables est certainement de plonger au cœur d’un volcan - le Thrihnukagigur – à 120 mètres dans les entrailles de la terre. Une excursion unique au monde puisque l’Islande est le seul pays où l’on peut découvrir, de mai à octobre, la chambre magmatique d’un volcan. 

Parce que l’Islande c’est aussi bien le feu que la glace, visiter une grotte de glace figure aussi parmi les excursions incontournables. Si la plupart ne sont ouvertes que jusqu’au printemps, la grotte naturelle de Katla est la seule accessible toute l’année.

Autre site très prisé, la lagune de Jokulsarlon réserve également des paysages givrés impressionnants. A cinq heures de Reykjavik et à proximité du glacier Vatnajökull, le plus grand d’Europe, le ballet qu’engendrent les blocs de glace et les icebergs alors qu’ils se détachent du glacier pour tomber dans la lagune créent un spectacle incroyable.

Un phénomène qui peut s’observer depuis les bords du lac, mais aussi en zodiac pour les approcher au plus près. Toujours aux abords du glacier Vatnajökull, les marcheurs munis de crampons,  pourront également  randonner dans un décor époustouflant quasi lunaire. 

Quitter la côte pour s'aventurer dans les terres est indissociable d'une visite de l'Islande. Autre pépite du pays, les Hautes terres, qui ne peuvent se visiter que l'été, réservent, elles aussi, des panoramas montagneux surnaturels. Le site de Landmannalaugar, situé dans le parc de Fridland et Fjallabaki, figure parmi les escales incontournables pour sa nature sauvage et ses paysages d’exception, à agrémenter d’une baignade dans les sources d’eau chaude. 

2fjords_de_louest.jpg

© Guide to iceland - Les fjords de l'Ouest et ses décors escarpés et verdoyants.

Enfin pour s’éloigner de ses pairs et plonger dans une nature totalement préservée, les fjords de l’ouest et le parc naturel de Hornstrandir, falaises rocheuses et étendues verdoyantes à perte de vue éblouiront les marcheurs. Autant de sites qui ne manqueront pas d'inspirer les voyageurs, comme ils ont inspiré l'artiste islandaise Björk. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles