Prix Immo : le mètre carré dépasse les 10.000 euros à Paris

[DR]

Les professionnels le redoutaient déjà depuis début 2018, le prix du mètre carré moyen à Paris a dépassé le seuil symbolique des 10 000€ au premier trimestre 2019 selon les statistiques du réseau Century 21. Des prix qui grimpent alors que les crédits immobiliers voient leurs taux chuter. Existe-t-il un lien de cause à effet ?

Publi-rédactionnel

Une hausse symbolique qui devrait se poursuivre

« Pour la première fois, au premier trimestre 2019, le prix au mètre carré parisien se situe à 10.005 euros en moyenne, contre 6.157 euros au premier trimestre 2009. Sur un an, sa progression est de 8 % et sur 10 ans de 62,5 % », indique le réseau d’agences immobilières Century 21.

Cependant, le seuil des 10 000€ le mètre carré avait déjà été franchi dans certains arrondissements. Le 6èmeaffichait le mètre carré à 10 330€ en 2010, selon les notaires. En 2018, les sept premiers arrondissements dépassaient même les 11 000€ selon les Notaires du Grand Paris. Le quartier le plus cher de Paris reste celui d’Odéon où le prix au m2avoisine les 17 410€. A l’inverse, le quartier le moins cher se trouve dans le 18èmeavec La Chapelle qui arbore un prix au mètre carré qui s’établit à 7 460€.

Exemple de financement d’un appartement à Paris :

Aujourd’hui, le prix moyen d’un appartement de 60 m2sur Paris avoisine 600 000€. Dans le cas où vous souhaitez l’acquérir grâce à un crédit immobilier et selon les taux actuels (1,50% taux moyen enregistré sur une durée de 20 ans), vous obtenez :

-       Une mensualité de 2 895€ ;

-       Un coût total du crédit de 94 865€ (assurance comprise).

Pour un appartement de même superficie qui se situerait à La Chapelle et dont le prix au m2 s’établit à 7 460€, vous obtenez (avec un taux immobilier à 1,50% sur 20 ans) :

-       Une mensualité de 2 159€ ;

-       Un coût total du crédit de 70 770€.

Une hausse provoquée par la baisse des taux de crédit immobilier ?

Alors que les conditions d’emprunt s’assouplissent : à partir d’1,25% sur 25 ans, 1% sur 20 ans, et 0,80% sur 15 ans, les prix au mètre carré de l’immobilier parisien grimpent. Ceci s’explique en partie par la forte pression de la demande qui est bien supérieure à l’offre, ce qui enflamme les prix. La pierre parisienne continue de séduire et c’est davantage le cas lorsque les conditions de crédit sont intéressantes. En effet, Les taux immobiliers actuels poussent « à l’investissement locatif, les loyers ne baissent pas à Paris, à cause de l’attractivité de la ville mais aussi parce qu’il n’y a plus de terrains à bâtir, la ville n’est plus extensible. La pierre reste donc une valeur sûre », souligne Michel Lechenault, responsale éditorial du site Seloger.

L’investissement locatif à Paris est un secteur porteur. La ville lumière attire touristes et étudiants du monde entier. En 2018, Paris et sa région ont enregistré un record : plus de 35 millions de visiteurs. Avec ses musées, ses universités à renommée mondiale ainsi que ses monuments historiques, Paris fait partie des villes les plus visitées dans le monde.

Une autre piste de réflexion : le Brexit

A l’annonce du Brexit, certains ressortissants français résidant au Royaume-Uni préparent un retour en France. « Depuis le vote, nous avons constaté une hausse de 75 % de recherches par des ressortissants français au Royaume-Uni sur notre site. C’est une population à très fort pouvoir d’achat, habituée à payer très cher, qui se renseigne et qui achète déjà », précise Michel Lechenault.

Vous aimerez aussi

Publi-rédactionnel Interview : L'expert financier Nathaniel Glas analyse l'évolution du marché du Bitcoin
Publi-rédactionnel Garde d'enfant à domicile, une solution parfaite pour la famille
Publi-rédactionnel Acquérir une clientèle chinoise via le référencement naturel, un canal incontournable webmarketing

Ailleurs sur le web

Derniers articles