Comment se porte le marché de l'immobilier d'entreprise en 2019 ?

[DR]

L'année 2018 a été particulièrement spectaculaire dans le domaine de l'immobilier d'entreprise avec des chiffres dits “record”. Voyons si l'année 2019 suit la même dynamique.

Publi-rédactionnel

Quelques chiffres globaux 

Malgré une conjoncture économique moins favorable au marché en ce début d'année, les résultats annoncés sont tout à fait respectables. Le ralentissement attendu n'a pas empêché les investisseurs de procéder à 14 transactions supérieures à 100 millions d'euros durant le premier trimestre, contre seulement 11 à cette même période l'année précédente. Les volumes du marché de l'immobilier industriel ont eux progressé de 24% sur l'année. Au total, ce sont 3,8 milliards d'euros investis au 1er trimestre sur le territoire français, ce qui représente certes une baisse de 8% sur un an, mais tout de même 35% de plus que la moyenne des premiers trimestres des 10 dernières années. 

Cette dynamique positive devrait se poursuivre sur l'année grâce à la forte présence des investisseurs étrangers. En effet, ils ont dominé ce premier trimestre avec 59% des volumes investis tout types d'actifs confondu. En tête du classement, on retrouve les Nord-Américains avec 38% des capitaux placés par des étrangers, suivis de près par les Européens avec 34%. Le positionnement des investisseurs coréens sur des opérations de grande taille devrait fortifier la part des Asiatiques. Les français représentent eux 55% contre 59% l'année passée. 

Le cas de la région parisienne

On constate que la moyenne des grandes transactions de bureaux a légèrement diminué. Cependant, les moyennes et petites entreprises cherchent toujours à trouver un local commercial à louer. Du fait de leur budget plus restreint, elles ont tendance à se diriger de plus en plus vers des communes de premières couronnes, où les locaux y sont plus accessibles et généralement plus récents. 

Le premier trimestre 2018 représentait 1,85 milliard d'euros investis dans la capitale. Ce secteur totalise à la même période cette année seulement 800 millions d'euros. Des grandes opérations attendues à la fin du deuxième trimestre devraient combler ce recul. La demande reste tout de même supérieure à l'offre dû à la pénurie des bureaux dans la capitale.

Des nouvelles tendances en 2019 ?

Notons que la modification des habitudes de travail des entreprises influe particulièrement sur le type de bien recherché. Les espaces de coworking ont désormais le vent en poupe et les grandes villes de province comme Lyon ou Montpellier se démarquent sur le marché.

Pour résumer, l'année 2019 n'égale certes pas les chiffres de l'année précédente mais présente quand même des résultats plus qu'honorables pour le moment. Qu'en sera-t-il des prochains mois ?

À suivre aussi

Publi-rédactionnel Avez-vous pensé à déléguer votre gestion comptable à des experts-comptables en ligne ?
Publi-rédactionnel Bon plan : les achats de Noël avant l'heure !
Publi-rédactionnel L'isolation, facteur clé de la performance énergétique

Ailleurs sur le web

Derniers articles