Investir en Bourse, les risques à éviter

[DR]

Aujourd’hui de plus en plus d’investisseurs souhaitent investir dans la bourse en ligne. Revu d’état des règles de base à connaître pour réussir et limiter vos pertes.

Publi-rédactionnel

Investir en Bourse : Comment limiter vos risques de placements ?

La Bourse en ligne a considérablement démocratisé l’investissement boursier. Le web a facilité l’accès à la Bourse. Investir sur les marchés financiers peut se faire n’importe où, n’importe quand, en quelques clics seulement. Il suffit pour passer ses ordres de Bourse de disposer d’une connexion Internet. 

Et l’émergence des courtiers en ligne, affichant des frais bien moins élevés que ceux des courtiers et banques traditionnels, a permis encore un peu plus d’étendre le spectre des investisseurs. Plus facile d’accès, moins chère, la Bourse en ligne n’en finit pas de faire des émules et l’on aurait tort en effet de se priver de ce moyen particulièrement intéressant de débuter en Bourse, sans doute le meilleur. 

Il faudra cependant garder à l’esprit que l’investissement boursier comporte un risque de perte en capital et que, pour investir en Bourse efficacement, il convient de connaître les règles de base pour limiter vos pertes. Nos explications.

Diversifiez vos placements

Pour investir en Bourse en limitant les risques, et la bourse en ligne ne fait pas exception, il vous faudra veiller à la diversification de votre portefeuille. « On ne met pas tous ses œufs dans le même panier » conseille le dicton populaire. Il en est de même pour la Bourse en ligne.  

D’abord, il convient d’investir en Bourse seulement une petite partie de votre patrimoine et de l’argent que vous êtes prêt à perdre. Un mouvement baissier ne doit pas être en mesure d’impacter votre niveau de vie. Ensuite, au sein de la part de votre patrimoine que vous consacrerez à la bourse en ligne, prenez soin d’investir sur de très nombreuses lignes, sans toutefois vous dispersez complètement. Autrement dit, vous devez posséder un nombre suffisant d’actions d’entreprises différentes pour réduire le risque mais ne pas être positionné non plus sur de trop nombreuses valeurs, ce qui impliquerait un travail énorme de suivi des titres et un temps considérable consacré à la gestion de votre portefeuille. 

La diversification doit porter sur plusieurs éléments. En premier lieu, vous devrez opter pour une diversification sectorielle en investissant dans plusieurs secteurs d’activité différents comme par exemple le secteur bancaire, le secteur automobile, le secteur pharmaceutique, le secteur des télécoms, etc. Ensuite, vous devrez opter pour une diversification géographique. Le débutant qui souhaite investir en Bourse a trop souvent tendance à se positionner sur de grandes entreprises françaises du CAC 40…et c’est tout. Or, pour réduire les risques liés à l’investissement boursier, il vaut mieux investir en bourse dans des sociétés issues de places boursières différentes comme le CAC 40 bien sûr mais aussi le Nikkei (Japon), le Footsie (Royaume-Uni), le Nasdaq ou le Dow Jones (États-Unis), etc. Débuter en bourse ne signifie pas non plus qu’il faille se contenter d’investir dans de très grandes entreprises. Au contraire, vous aurez même intérêt à investir dans des entreprises de capitalisation différentes, c’est-à-dire à investir à la fois dans des petites, moyennes et grandes entreprises. 

Pensez longue durée

L’investisseur tenté par la bourse en ligne doit bien comprendre qu’il ne peut y consacrer qu’une part limitée de son capital et que ce dernier sera immobilisé un certain temps. En effet, investir en Bourse ne peut se faire qu’avec un horizon d’investissement long terme. Pas question donc de placer son épargne destinée à des projets court-moyen terme tels que le financement de sa prochaine voiture ou de ses prochaines vacances. On ne peut se positionner sur le marché boursier, via un compte-titres ou un PEA, qu’en ayant de longues années devant soi. C’est pourquoi il convient de débuter en bourse le plus tôt possible.

La bourse est extrêmement volatile et le cours des actions peut évoluer favorablement ou défavorablement pour l’investisseur. Mieux vaut donc pour investir en Bourse avoir devant soi un horizon d’investissement long pour pouvoir sortir au moment opportun. Et s’il est impossible sur le court terme de prévoir les mouvements du marché, sur le long terme, le cours d’une action finit toujours par refléter la valeur réelle d’une entreprise. Benjamin Graham, économiste et investisseur américain, explique le mécanisme en ces termes : « sur le court terme, le marché se comporte comme une machine à voter, mais sur le long terme, le marché se comporte comme une balance ».

L’intérêt de l’investissement long sur le marché actions est également souligné par de nombreuses études démontrant l’attractivité des actions sur le long terme. Il s’agit même d’une classe d’actifs particulièrement sûre et rémunératrice pour peu que l’horizon d’investissement soit conséquent. Ainsi, l’AMF dans son rapport 2017 Stimuler l’investissement de long terme en actions souligne que «sur les 29 dernières années, période incluant notamment deux crises boursières et financières, il est remarquable de noter qu’en moyenne les placements en actions sur 20 ans ont toujours procuré un rendement nominal positif.» D’ailleurs, l’autorité des marchés financiers estime à 5 % environ le «rendement annualisé moyen» de «placements diversifiés en actions» conservés pendant un minimum de 20 ans, avec des investissements initiaux ayant ainsi été réalisés entre 1988 et 1997. Le potentiel de gain est élevé pourvu que l’horizon d’investissement soit suffisamment long.

Quel est votre profil d’investisseur

La bourse en ligne est accessible à tous les types d’investisseurs des plus avertis aux plus novices. Quel que soit votre degré d’expertise, il conviendra avant d’investir en Bourse de bien définir votre profil d’investisseur et notamment votre profil de risque. En effet, les investisseurs, plus ou moins averses au risque, peuvent se diviser en trois grandes catégories : les profils défensifs ou prudents, les plus averses au risque ; les profils équilibrés, dans la moyenne ; les profils offensifs ou dynamiques, les moins averses au risque. En fonction de votre âge, de votre situation personnelle, de l’importance de votre patrimoine mais surtout de votre profil de risque, vous n’aurez pas intérêt à investir en Bourse de la même manière. 

Ainsi, les profils les plus averses au risque investiront pour l’essentiel dans de grosses capitalisations d’économies développées quand les profils les plus averses au risque diversifieront leur portefeuille avec des small et midcaps pour booster le rendement de leur portefeuille. Plus l’investissement est risqué, plus il est potentiellement rémunérateur mais ne faites cependant pas passer votre objectif d’investissement avant votre profil de risque. Un profil prudent qui investirait dans une biotech d’un pays émergent est totalement aberrant et même contre-productif. En effet, la volatilité sur ce type de valeur risque de vous donner des sueurs froides et la panique pourrait bien vous faire vendre le titre au moment le moins opportun. La peur est toujours mauvaise conseillère et particulièrement lorsque l’on investit en Bourse.

Investissez dans ce que vous connaissez

Enfin, dernier précepte que l’investisseur qui débute en Bourse ferait bien de suivre : le respect de son cercle de compétences. La Bourse en ligne donne l’accès à toutes sortes de titres, sur tous les marchés du monde très facilement mais il vous faudra pourtant vous montrer sélectif et privilégier les secteurs d’activité et les zones géographiques connus. L’investisseur américain de génie Warren Buffett souligne bien qu’en bourse « le danger est de ne pas savoir ce que l’on fait ». Ainsi, si vous ne comprenez pas le business model d’une entreprise, passez votre chemin. Il importe absolument de comprendre comment la société gagne de l’argent. En ce qui concerne le secteur géographique, n’investissez pas dans des émergents si vous ne savez pas qui dirige le pays, comment, et quels secteurs d’activité sont les plus solides. 

En vous concentrant sur des secteurs connus et des zones géographiques qui ne vous sont pas totalement étrangères, vous multiplierez les chances de réaliser un investissement gagnant.

À suivre aussi

Publi-rédactionnel TPE/PME : quelle solution choisir pour vous simplifier la paie ?
Publi-rédactionnel Comment faire une déclaration de cession en ligne avec Nouvellecartegrise.fr?
Publi-rédactionnel Moto taxi : un atout de taille pour ne plus rater un rendez-vous

Ailleurs sur le web

Derniers articles