Le Bhoutan, l'Angleterre et la Macédoine du nord en tête des pays à visiter en 2020 selon Lonely Planet

Place to be en 2020, le Bhoutan pratique une politique touristique stricte. La vallée de Haa (photo) était interdite aux touristes jusqu'en 2002. [Ed Jones / AFP]

Où voyager en 2020 ? Pour trouver l’inspiration, Lonely Planet dévoile tous les automnes depuis 15 ans, son Best of des dix pays, dix régions et dix villes à visiter pour l’année à venir, en raison de leurs actualités touristiques ou de leurs cadres préservés. Cette année, les destinations écoresponsables ont été largement plébsicitées.

Résultat d'une enquête menée auprès de ses auteurs, éditeurs et blogeurs, trente destinations en Europe et dans le monde ont été sélectionnées au total dans cet ouvrage à paraître jeudi 24 octobre. Alors que l’Auvergne et la Normandie figuraient respectivement parmi les régions à visiter respectivement en 2016 et 2019, aucune destination française ne figure cette année dans le classement.  

Les pays « green » ont la cote à l’instar du Bhoutan : the place to be en 2020

En 2020, Lonley planet célèbre les pays qui ont fait du développement durable et du tourisme responsable leur étendard. Parmi eux, le Bhoutan arrive à la première place du podium des pays à visiter. Ce petit pays, situé sur la chaîne Himalayenne, a fait le choix d’une politique de tourisme stricte qui lui permet de préserver ses traditions et son environnement. Il est ainsi « le seul pays au monde à avoir une empreinte carbone négative » sans compter que « le royaume deviendra la première nation entièrement bio en 2020 » note Lonely Planet.

Deux autres destinations «green» figurent dans ce top 10. Aruba, île des Antilles néerlandaises arrive à la 4e place. Située au large du Venezuela, cette destination est notamment saluée pour sa politique environnementale puisque « tout le pays passera à 100 % d’énergies renouvelables en 2020 à laquelle s’ajoute l’interdiction totale des plastiques à usage unique et des écrans solaires, qui détruisent les coraux » souligne le guide.

Réputé pour être une destination écotouristique depuis déjà plusieurs années, incontournable pour sa faune et sa flore et en passe de devenir l’un des pays à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2020, le Costa Rica figure lui à la sixième place. 

L'Angleterre et la Macédoine du nord dans le top 3 

Dans le peloton de tête des dix contrées à découvrir, Lonely Planet classe l’Angleterre, plébiscitée pour ses côtes, d’autant plus que le pays inaugurera en 2020 le plus long sentier côtier au monde : l’England Coast Path, et la Macédoine du Nord, qui en 2018 après de années de polémiques avec ses voisins grecs à changer de nom,  sur la deuxième et troisième marche du podium. 

Autre pays, lui aussi rebaptisé en 2018, mais cette fois situé en Afrique australe, l’Eswatini, ex-Swaziland, vient clore le top 5. 

Les Pays-Bas, le Libéria, le Maroc et l’Uruguay arrivent respectivement à la 7e, 8e, 9eet 10eposition. 



Salzbourg à la tête des villes à VISITER 

Salzbourg succède à Copenhague. La ville de Mozart, connue pour sa forteresse et ses nombreux rendez-vous culturels arrive sur la première marche du podium des villes à privilégier pour un city break en 2020.  Avec Washington D.C  et le Caire, elles  forment un top 3 éclectique, talonné par Galaway, en Irlande et Bonn, en Allemagne.

Une seconde ville américaine clôt quant à elle ce top 10. Il s’agit de Denver dans le Colorado, une métropole dynamique qui offre également une porte d’entrée vers de grands parcs nationaux tel que Mesa Verde ou encore Yellowstone. Elle est précédée par Dubaï, aux Emirats Arabes Unis (9e), Vancouver, au Canada (8e), Kochi, en Inde (7e) et La Paz, capitale de la Bolivie (6e). 

La route de la soie à la première place des régions incontounables

Au cœur de l’actualité ces dernier temps à travers le grand projet de «nouvelle route de la soie», développé par la Chine, la légendaire route de la soie d’Asie centrale, passant par le Tadjikistan, le Kirghizistan et l'Ouzbékistan, caracole en tête des dix régions à découvrir en 2020.

Plus proche de l'Hexagone, la province italienne de Marches, située à l’est du pays, entre les Apennins et la mer adriatique, bien moins touristique que d’autres sites d’Italie, monte sur la deuxième marche. Elle est suivie par la région de Tohoku, réputée pour ses grands parcs et située au nord-est de la principale île japonaise : Honshu. Le Maine aux États-Unis et l’île australienne de Lord Howe arrivent à la 4eet 5eplace. L’Amazonie brésilienne, en proie à de violents feux cet été, figure enfin à la dixième place. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles