Où placer son argent : les SCPI se font une vraie place dans le cœur des Français

L'animateur Julien Lepers.[DR]

L’actualité récente montre qu’en matière de placements, la situation peut rapidement évoluer. Ainsi, les contrats d’assurance-vie en euros qui étaient présentés comme des havres de paix permettant de placer son argent sans le moindre souci, sont devenus moins prisés du fait de la chute de leurs rendements. Il est d’ailleurs probable qu’à l’avenir, les contrats d’assurance-vie en euros rapportent chaque année moins que l’inflation.

Publi-rédactionnel 

Du côté du livret A, il est envisagé un nouveau recul de sa rémunération à 0,5 %. Ce rendement permet de percevoir 100,00 euros par an d’intérêts pour 20 000 euros placés. Reconnaissons que c’est très peu. Comparativement, 20 000 euros placés sur les meilleures SCPI qui rapportent autour de 6 % permettent de générer 1 200 euros de dividendes. Comme le souligne Lionel Benhamou, l’un des associés-fondateurs de La Centrale des SCPI, la plateforme leader ans la distribution de parts de SCPI (www.centraledesscpi.com): 

«L’an prochain, les meilleures SCPI devraient rapporter 12 fois plus que le livret A. Une telle différence doit faire réfléchir ceux qui s’intéressent à la gestion de leur épargne.»

Les SCPI ont conquis les Français grâce à leur simplicité du fonctionnement

Il est vrai qu’avec de telles performances, les sociétés civiles de placement immobilier, connues également sous le vocable d’épargne immobilière assistée, se sont fait une place de choix dans le cœur des Français. Plus d’un million de nos concitoyens sont ainsi devenus associés de l’une des presque 180 SCPI du marché. Gérées par 33 sociétés de gestion, ces boucliers patrimoniaux permettent d’investir en immobilier d’habitation et tertiaire (bureaux locaux d’activités, entrepôts, locaux et centres commerciaux, murs d’hôtels, de boutiques, immobilier en lien avec la santé, l’éducation et la petite enfance) de manière mutualisée et sans souci de gestion contrairement à l’immobilier détenu en direct.

La croissance du marché de la pierre-papier a conduit les sociétés de gestion à investir en dehors de nos frontières, c’est-à-dire en zone euro. En détenant des parts de SCPI, il est donc possible d’être propriétaire de bureaux à Amsterdam ou bien de murs de boutiques à Berlin. Comme le précise Thibault Le Coail, consultant au sein de La Centrale des SCPI : 

«De nombreux clients qui nous appellent au 01.44.56.00.23 sont très attachés à l’idée européenne et souhaitent diversifier leurs patrimoines en conséquence. Avec les SCPI, c’est très simple et très rapide. Cela nécessite surtout une faible mise de fonds, de l’ordre de quelques centaines d’euros.»

Outre les avantages précités, les parts de SCPIpeuvent être achetées à crédit mais également en démembrement temporaire de propriété après avoir bénéficié d’une étude patrimoniale personnalisée. Chaque investisseur ayant des objectifs et des contraintes bien précis, il importe d’adapter son allocation de SCPI à sa situation personnelle. De manière générale, un portefeuille de SCPI est constitué de plusieurs SCPI. Les professionnels disent qu’il faut mixer ses parts. Détenir des parts de trois ou quatre SCPI différentes permet déjà de se constituer un portefeuille de qualité et très diversifié. Cette diversification ne serait d’ailleurs pas possible en détenant de l’immobilier en direct, sans compter les incontournables contraintes de gestion associées à la détention d’un ou de plusieurs biens immobiliers.

La force des SCPI réside également dans le fait que leurs parts peuvent être détenues par tous les investisseurs : retraités en quête de revenus complémentaires, couples d’actifs soucieux de se constituer un patrimoine, investisseurs souhaitant réduire leur fiscalité, personnes désireuses de préparer la transmission de leur patrimoine de manière raisonnée. Précisons ici qu’il est possible sous certaines conditions de faire sortir de l’assiette de son impôt sur la fortune immobilière (IFI) la valeur de ses parts de SCPI.

Comme le rappelle Véronique Baron, l’une des associés-fondateurs de La Centrale des SCPI :

«Investir en SCPI, c’est d’abord investir en immobilier. C’est pour cela que je conseille aux clients que je rencontre dans notre boutique du 15 rue Saint-Roch à Paris (75001) de conserver leurs parts durant au moins huit ans. Au regard de la performance de l’épargne immobilière assistée, les Français les conservent en moyenne durant 27 ans. Afin de démocratiser encore davantage ce placement, nous avons réalisé une vidéo pédagogique sur les SCPI de rendement avec la participation de Julien Lepers. Elle se trouve sur notre site Internet et elle permet de comprendre la SCPI

Acheter ses parts de SCPI avec des experts de La SCPI est impératif

La gestion de son épargne fait partie des nombreux domaines dans lesquels il est facile de suivre un mauvais chemin et de se tromper lorsqu’on agit seul. Les SCPI ne sont certes pas un placement difficile à comprendre dans son principe mais il en existe de très nombreuses, autour de 180. Afin de les connaître toutes, il faudrait énormément de temps. Il faudrait surtout lire des milliers de pages. Il serait également nécessaire de dresser une cartographie précise et de concevoir un algorithme. Cela n’est pas possible pour les particuliers.

Dans ces conditions, mieux vaut se tourner vers des spécialistes ayant pignon sur rue et dont c’est l’unique métier. Leur habitude de ce marché et leur connaissance très fine de l’actualité de chacune des SCPI leur permet d’anticiper les grandes tendances de demain et de conseiller leurs clients au mieux de leurs intérêts. Cela est peu connu mais, comme le prix des parts de SCPI est identique quel que soit la structure par laquelle on passe pour en devenir associé, on ne paye pas ses parts plus cher en recourant à ces professionnels après avoir bénéficié d’un bilan patrimonial et d’une étude personnalisée bien évidemment gratuits. 

Le nombre de particuliers possédant des parts de SCPI s’accroît chaque jour davantage. Au sein d’un monde de l’épargne de plus en plus mouvant, les sociétés civiles de placement immobilier constituent un moyen simple et accessible d’accroître son pouvoir d’achat. En se faisant conseiller par des professionnels comme ceux de La Centrale des SCPI, pour constituer son portefeuille personnalisé de SCPI, vous êtes certain de ne pas vous tromper dans votre allocation multi-SCPI. 

Découvrez tous les atouts de la pierre sous forme des SCPI de rendement en vidéo : https://www.centraledesscpi.com/guide-des-scpi/la-scpi-en-video/comprendre-les-scpi/pourquoi-investir-votre-argent-en-scpi-de-rendement

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

À suivre aussi

Publi-rédactionnel Black Friday 2019 : les bonnes affaires attendues en novembre
Publi-rédactionnel Carte grise en ligne : Ce qu'il faut savoir
Publi-rédactionnel Avez-vous pensé à déléguer votre gestion comptable à des experts-comptables en ligne ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles