200 marques appellent au boycott du «Black Friday»

Près de 5,970 milliards d’euros de dépenses sont prévues pour le «Black Friday» 2019.[STRINGER / AFP]

Du 29 novembre au 2 décembre, le «Black Friday» déferle en France. Mais 200 marques ont annoncé qu'elles ne participeraient pas à l'opération, pour des motifs écologiques.

Très populaire aux Etats-Unis, le «Black Friday» existe depuis 2013 en France. Le temps d'un week-end, chacun pourra bénéficier de grosses promotions sur des produits principalement high-tech (ordinateurs portables, téléphones, enceintes, tablettes...).

Selon une étude RetailmeNot, l'édition 2019 du «Black Friday» devrait augmenter les bénéfices de 4,1%, par rapport à 2018. Près de 5,970 milliards d’euros de dépenses sont prévues, en combinant les ventes sur Internet et en magasin.

un appel au boycott

Opposées à ce qu'elles considèrent comme une opération de «surconsommation artificielle», 200 enseignes se sont réunies dans le collectif «Make Friday green again». Fondateur du collectif, Nicolas Rohr a expliqué au Parisien : «Cette journée rend précaires les emplois en ne rémunérant pas les fabricants, les marques et les magasins au juste prix. Elle participe aussi au dérèglement climatique en encourageant la surproduction». Co-créateur de Faguo, une entreprise de mode «eco-responsable», il a rassemblé autour de lui diverses marques telles que Nature & Découvertes, Bergamotte, Manfield ou encore Tediber.

une vague ecologique

Depuis 2017, des initiatives se sont lancées pour apporter une alternative écologique. En 2018, 150 enseignes se sont réunies pour promouvoir un «Green Friday». Elles se sont engagées à reverser 15% de leurs bénéfices du jour à des associations engagées pour le développement durable. Soutenues par la Mairie de Paris, l'organisation avait reçu 40 000 euros de subventions.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nous avons réuni le collectif #makefridaygreenagain, réunissant plus de 130 marques françaises, avec un point commun : elles ne participeront pas au Black Friday, le 29 novembre prochain. Le vrai coût de cette journée est social et environnemental. Elle rend précaires les emplois en ne rémunérant pas les fabricants, les marques et les magasins. Elle contribue d'autre part au dérèglement climatique en encourageant la surproduction. ⠀ ⠀ Notre objectif est d'encourager ce jour là à réparer, recycler et revendre les objets superflus afin de savoir ce dont on a vraiment besoin au quotidien. L'objectif : restaurer autant que possible une consommation raisonnée, responsable et au prix juste.⠀ ⠀ #mfga #faguo #noblackfriday #ootd #recycled #blackfriday #frenchdays #greenfriday Le collectif rassemble… @adresse_paris @archiduchessefrance @atelier_rosemood @bigmoustache @bivouakfr @blandindelloye @blanc_bonnet @bonnegueule.fr @bycharlot_paris @castorette.paris @emoi_emoi @faguo @flair_bodysuits @hastparis @hircus @hokaran @iletaitplusieursfois @jaminidesign @jaqkstore @joone.paris @jules_jenn @labelchaussette @labellemeche @la_garconniere_ @lazarekids @le_flageolet @legranddressing @leminor.fr @lepetitfaon @lepantalon @lespetitsraffineurs @lesraffineurs @lililottenantes @luzcollection @maisonguillemette @maisonroussot @miasunnn @_marieetmarie @montlimart @natureetdecouvertes @ngoshoes @obarbershop @oeforgood @pictureorganicclothing @quillemolle @rivecour @river.home.deco @sessile_officiel @tediber_fr @theninesparis

Une publication partagée par FAGUO (@faguo) le

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles