Les soldes d'hiver passent à 4 semaines, mais avec des réductions plus intéressantes

La période des soldes a été réduite à 4 semaines avec la loi Pacte. La période des soldes a été réduite à 4 semaines avec la loi Pacte. [FRED TANNEAU / AFP]

Le coup d'envoi des soldes d'hiver sera lancé ce mercredi 8 janvier. Les Français ne pourront plus profiter des réductions que pendant quatre semaines, au lieu de six précédemment. Les baisses de prix devraient donc être plus importantes dès le début des soldes.

Si certains départements de l’Est (Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges) en profitent déjà depuis le 2 janvier, les rabais arrivent dans le reste de l’Hexagone, et prendront fin entre le 29 janvier et le 4 février prochains. 

Instauré par la Loi Pacte, ce raccourcissement a pour objectif de «concentrer les réductions de prix sur un temps plus court et renforcer leur impact», selon Bercy. «Il faut redonner un caractère événementiel aux soldes, face à la multiplication des périodes de promotions (Black Friday, ventes privées…)», abonde Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce. «Ce qui fonctionne, ce sont des événements plus courts, avec des démarques plus importantes». Les grosses réductions devraient donc arriver rapidement. Le passage à quatre semaines doit également permettre d'éviter «l’essoufflement» de l’habituelle dernière quinzaine, pointe-t-il également.

Si les résultats des soldes ont été moins bons ces dernières années, notamment à cause de la multiplication des périodes de réductions (Black Friday, ventes privées etc), les Français attendent toujours cette période avec impatience. Selon un sondage Ifop pour Spartoo réalisé en décembre 2019, 80% des Français comptent profiter des soldes d'hiver, avec un panier moyen estimé à 193 euros.

À suivre aussi

Des ostréiculteurs condamnés pour « dissimulation d’activités »
Justice Des ostréiculteurs condamnés pour « dissimulation d’activités »
Montpellier Vidéo : la police intervient dans un Géant casino après de fausses soldes annonçant des télés à 30 euros
En Martinique, les grèves ont un impact jusque dans les rayons des supermarchés
consommation En Martinique, les grèves ont un impact jusque dans les rayons des supermarchés

Ailleurs sur le web

Derniers articles