Des huîtres gravées pour lutter contre la contrefaçon

Des huîtres (image d'illustration) [Charly Triballeau / AFP/Archives].

Pour lutter contre la contrefaçon de ses huîtres, un grand producteur français a mis au point un système sécurisant permettant aux consommateurs de distinguer en un rien de temps le produit original de sa copie.

 

La société française Gillardeau - productrice d’huîtres haut de gamme dont le prix peut parfois s’envoler aux alentours de 10 euros - est en guerre contre l’imitation frauduleuse de ses produits.

 

15 à 20% de manque à gagner

Et après un an et demi de recherche, l’entreprise charentaise est parvenue à mettre au point un système limitant la contrefaçon dont sont victimes ses huîtres. Un phénomène croissant qui représentait jusque-là un manque à gagner de l’ordre de 15 à 20% des volumes annuels.

"Désormais, les huîtres que nous commercialisons en France et dans le monde dans 1.400 points de vente seront toutes reconnaissables grâce à notre logo (ndlr : la lettre "G") gravé au laser sur la coquille. C'est un procédé discret, naturel, qui n'altère en aucune façon la qualité de l'huître", a ainsi dévoilé au Figaro Véronique Gillardeau, dirigeante de la société du bassin de Marennes-Oléron.

 

La lettre "G" comme garantie

Ce nouveau procédé a été breveté par la famille Gillardeau. Il lui en a coûté quelque 5 millions d’euros. Une somme qui comprend entre autres un atelier de gravure et d’emballage flambant neuf.

 

Voir les huîtres gravées de Gillardeau.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles