Noël : comment bien choisir son sapin ?

Préparation de sapins de Noël à Planchez dans le Morvan. Photo d'illustration. [Jeff Pachoud / AFP/Archives]

Le choix du sapin de Noël, indispensable élément symbolique de la fête, est toujours très délicat : naturel ou artificiel, en pot ou coupé à la base, grand ou petit, il en existe de toutes les sortes... à tous les prix. 

 

Avec plus de cinq millions d’unités vendues chaque année, le sapin de Noël représente un vrai business. Mais pour les particuliers, le choix peut très vite virer au casse-tête. Voici quelques conseils pour mieux faire son choix. 

 

> L’épicéa, le classique de Noël

L’épicéa, sapin historique de la fête, est accessible financièrement et très odorant, il séduit les consommateurs. Néanmoins, il résiste mal à la chaleur d’un intérieur…et par conséquent perd rapidement ses aiguilles !

Petite astuce pour "tester un sapin" : pincez une de ses branches, s’il perd plus de quatre aiguilles, c’est qu’il n’est pas assez frais.

 

> Le nordmann, le résistant

Plus résistant qu’un Epicéa mais moins odorant, le Nordmann et ses aiguilles vert clair durent plus longtemps. Si vous avez de quoi investir dans ce sapin (plus cher que l’épicéa), avec un Nordmann, Noël se prolongera jusqu’en 2015, pour le grand bonheur des bambins.

Grand favori du public durant la période des fêtes, il est bon de s’y prendre assez tôt pour ne pas risquer l’épuisement des stocks. Pas plus de trois semaines avant tout de même, qu'il soit encore pimpant le jour J. 

 

> Le sapin à pot, écologique à souhait

Deux options sont possibles quant à la façon dont vous exploitez votre sapin. Il est possible de l’acheter tronqué, c’est ce que fait la majorité des gens à Noël : une solution pratique pour le transporter et moins salissante à l’intérieur d’un appartement.

Néanmoins, le sapin à pot représente l’avantage de pouvoir être replanté soit dans votre jardin soit dans une forêt. Certaines sociétés proposent en effet de vous livrer votre sapin en pot, puis de venir le rechercher après les fêtes ! Une sorte de "location" pour le bien de la planète. Seul hic, il faudra prévoir un budget un peu plus élevé que pour un sapin coupé à la racine.

 

> Le sapin artificiel, le plus économique

De plus en plus ressemblant aux "vrais", le sapin de Noël artificiel représente un triple intérêt : il ne risque pas d’envahir les appartements de ses aiguilles, il ne coûte pas très cher et surtout il ne dure pas une semaine, ni un mois mais plusieurs années ! Seule l'odeur magique du sapin pourrait vous manquer pour les festivités. 

 

> De bons réflexes

Cette année encore, le sac à sapin Handicap International est en vente à 5 euros (dont 1,5 euros reversés à l’association). Il permet à la fois de protéger le sol des aiguilles et d’emballer votre sapin après usage. Il est surtout biodégradable et accepté dans toutes les déchetteries.

Trop lourd de transporter votre sapin ? Que ce soit les grandes surfaces, les sites de vente sur internet ou les jardiniers spécialisés, la plupart proposent un système de livraison à domicile. Pour quelques euros supplémentaires, profitez d’un service qui vous garantira un confort supérieur.

A ne pas oublier : le sapin de location peut aussi être une alternative pour les fêtes. Souvent plus économique mais aussi très écologique, louer un sapin de Noël peut permettre – à budget égal – de s’offrir un plus beau et plus grand arbre de Noël ! 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles